Quand l'extrême droite résistait, 1939-1945 La vidéo n'est pas disponible

réalisé par : Florent Leone, Christophe Weber

L'Histoire a retenu que la Résistance avait un coeur qui battait à gauche. Pourtant, de nombreux partisans de l'extrême dro ite nationaliste ont tourné le dos à Vichy pour rejoindre les forces de la France libre aux côtés de leurs adversaires politiques d'avant-guerre. En zone occupée, une organisation clandestine voit le jour sous l'impulsion d'hommes issus de diverses mouvances d'extrême droite : l'OMC. L'extrême droite joue aussi un rôle à Alger. De nombreux nationalistes de droite figurent enfin au sein du plus gros mouvement de résistance, Combat, dans lequel les monarchistes Pierre de Bénouville et Jacques Renouvin assument d'importantes fonctions.
Télécharger l'application France tv