Fermeture de la bannière france.tv mobilelogo france tv
Découvrez l'app France tvétoile sur la bannière app
Installer
France.tv - Programmes et replay des chaînes France Télévisions

page 2 / toutes les vidéos politique

toutes les vidéos tous les programmes
Jacques Chirac, l'homme qui ne voulait pas être président - vidéo politique - france.tv

Jacques Chirac, l'homme qui ne voulait pas être président

Jacques Chirac s'est décrit lui-même comme « un homme sans états d'âme ». Et il est certain qu'il n'en a pas manqué quand il a frappé fort ses ennemis politiques, comme Nicolas Sarkozy ou Valéry Giscard d'Estaing. Laurent Delahousse passe au crible son ascension politique, ses erreurs, sa santé...

Dans les coulisses du duel Macron / Le Pen

Marine Le Pen est-elle la présidente du «premier parti d'opposition» face à la politique d'Emmanuel Macron, comme elle l'a déclaré dans la presse ? Celui-ci en profite-t-il pour se présenter comme un rempart contre l'extrême-droite dans le contexte des élections européennes ? Les sondages placent en tout cas La République En Marche et le Rassemblement national au coude-à-coude pour un duel à l'issue incertaine. Retour sur les enjeux et les coups de théâtre de la campagne.

Vive la politique !

Le maire et les Chinois

Vive la politique !

Haut les cultes !

Vive la politique !

Odeurs sur la ville

2005 : quand les Français ont dit non à l'Europe

Le 29 mai 2005, les Français votent à 55% contre le Traité de Constitution européenne. Placés sous les projecteurs, les tenants du «oui» ont été soutenus par une presse largement acquise au traité, tandis que les tenants du «non» ont été mis à l'écart des plateaux de télévision et des tribunes des journaux. Malgré cette campagne médiatique partisane, le «non» l'emporte, et les Français sont traités de «populistes». Trois ans plus tard, faisant fi du vote populaire, Nicolas Sarkozy modifie la Constitution et fait voter la loi qui permet de ratifier le Traité de Lisbonne, copie conforme de la Constitution européenne rejetée lors du référendum. Un déni de démocratie qui marque d'une rupture entre les Français et les élites politiques et médiatiques.
MEA 2019 2005 : quand les français ont dit non à l'Europe

2005 : quand les Français ont dit non à l'Europe

Le 29 mai 2005, les Français votent à 55% contre le Traité de Constitution européenne. Placés sous les projecteurs, les tenants du «oui» ont été soutenus par une presse largement acquise au traité, tandis que les tenants du «non» ont été mis à l'écart des plateaux de télévision et des tribunes des journaux. Malgré cette campagne médiatique partisane, le «non» l'emporte, et les Français sont traités de «populistes». Trois ans plus tard, faisant fi du vote populaire, Nicolas Sarkozy modifie la Constitution et fait voter la loi qui permet de ratifier le Traité de Lisbonne, copie conforme de la Constitution européenne rejetée lors du référendum. Un déni de démocratie qui marque d'une rupture entre les Français et les élites politiques et médiatiques.

Scan : le monde selon Trump

L'élection de Donald Trump a profondément rebattu les cartes des relations internationales et a stupéfait nombre d'observateur. Où en est l'Amérique à mi-mandat ?

Vers d'autres mondes

Un café qui réveille l'Ethiopie
MEA 2019 - Narcotrafic, la nouvelle guerre

Narcotrafic : la nouvelle guerre

En février dernier, Joaquin Guzman surnommé «El Chapo», le plus grand narcotrafiquant mexicain, a été jugé coupable aux Etats-Unis de 10 chefs d'inculpations concernant le trafic de drogue international. Il risque la prison à perpétuité. Son cartel aurait exporté plus de 155 tonnes de cocaïne aux Etats-Unis et en Europe, et plongé le Mexique dans une guerre permanente. Un procès qui a surtout révélé le climat de violence et de corruption généralisée qui accompagne le narcotrafic moderne. Comment est-on passé des petits trafiquants marseillais de la French Connection dans les années 50 aux multinationales sud-américaines qui inondent de cocaïne le monde entier ?
MEA 2019 Documentaire "Un village empoisonné par la CIA ? Pont-Saint-Esprit 1951"

Pont-Saint-Esprit 1951

Le 17 août 1951 à Pont-Saint-Esprit, dans le Gard, le village entier semble pris de folie, après ce qui ressemble à une banale intoxication collective. Pendant une semaine, les scènes surréalistes s'enchaînent, avec des habitants en proie au délire et à des hallucinations. A l'issue de cette semaine, on déplore cinq morts et 300 malades, dont une soixantaine internée dans des hôpitaux psychiatriques. En 2009, le journaliste américain Hank Albarelli assure dans un livre que le village aurait été victime d'une expérience sur les effets du LSD, menée conjointement par l'armée américaine et la CIA. Une théorie qui prend place aux côtés de l'empoisonnement par l'ergot de seigle ou les mycotoxines dans le catalogue des hypothèses.

Vive la politique !

Le grand déménagement

Philippe Séguin, la politique au corps

Le 7 janvier 2010, Philippe Séguin disparaît subitement, à l'âge de 66 ans. Neuf ans plus tard, il semble que l'homme, avec sa silhouette, ses coups d'éclat et ses discours vibrants, hante encore le paysage politique et manque cruellement dans le débat. Tel est le dernier paradoxe laissé en héritage par un homme à la trajectoire insaisissable, empruntant aussi bien à De Gaulle qu'à Mendès-France. Reconnu par tous comme un homme politique de haut niveau, respecté pour l'attachement à ses convictions, Philippe Séguin n'aura pratiquement jamais exercé le pouvoir. Se démarquant de son propre camp, farouche opposant au Traité de Maastricht, il monte à la tribune de l'Assemblée nationale le 5 mai 1992 pour dénoncer un projet d'Europe qui «enterre la conception de souveraineté nationale et les grands principes issus de la Révolution».
MEA 2019 Le monde en face : Brexit : les coulisses d'un divorce

Le monde en face

Brexit, les coulisses d'un divorce
MEA 2019 Le monde en face : Brexit : les coulisses d'un divorce (avant-première)

Le monde en face

Brexit, les coulisses d'un divorce
MEA 2019 - Berlusconi et la Mafia - Scandales à l'italienne

Docs interdits

Berlusconi & la Mafia, scandales à l'italienne
MEA 2019 25 nuances de doc "Brexitannia"

Brexitannia

Le 23 juin 2016, le Royaume-Uni se prononçait sur un référendum historique, portant sur le retrait potentiel du pays de l'Union européenne. Après plusieurs mois d'une campagne aux tensions exacerbées, marquée par les contre-vérités et les fake news, le camp du «Leave» l'emporte à la surprise générale et entraîne le royaume dans une division profonde, aujourd'hui plus vivace que jamais. Différents experts, tels Noam Chomsky, Saskia Sassen ou Nick Srnicek, livrent leur analyse des conséquences de ce choix historique.
MEA 2019 C dans l'air spéciale : Europe : la tentation populiste

C dans l'air

Europe : la tentation populiste
MEA 2019 Au nom du père, du fils et des esprits

Au nom du père, du fils et des esprits

Le 26 juin 1988, Jean-Marie Tjibaou (leader du FLNKS) et Jacques Lafleur (chef des Loyalistes) signent les accords de Matignon, qui mettent fin aux violences en Nouvelle-Calédonie. Mais le 4 mai 1989, le leader kanak est assassiné à Ouvéa par Djubelly Wéa, un militant indépendantiste radical farouchement opposé à la démarche de paix. Emmanuel Tjibaou, l'un des fils de Jean-Marie, interroge son passé. Hanté par la mort de son père (il n'avait que 13 ans), il explore les archives, interroge ceux qui l'ont côtoyé et dévoile une part de ses souvenirs d'enfance.

Dans le secret du Conseil des ministres

Les grandes heures
plus de vidéos