Fermeture de la bannière france.tv mobilelogo france tv
Découvrez l'app France tvétoile sur la bannière app
Installer

page 5 / toutes les vidéos politique

toutes les vidéos tous les programmes

Simone Veil a amené ses petits-enfants sur le lieu de sa déportation

La famille de Simone Veil raconte ce voyage à Auschwitz en compagnie de leur grand-mère..  

Bolivie, l'enfance au travail

Cireurs de chaussures, vendeurs ambulants, laveurs de pare-brise : en Bolivie, les enfants et adolescents travailleurs sont partout. Ils seraient 850 000 dans le pays, soit un enfant sur trois. Ces activités étaient autrefois illégales mais, depuis juillet dernier, les petits Boliviens peuvent officiellement travailler dès l'âge de 10 ans. Cette nouvelle loi a été adoptée par Evo Morales sous la pression d'un syndicat d'enfants travailleurs qui a mené campagne pour l'abaissement de l'âge légal. La décision du président bolivien relance le débat sur le travail des enfants. Faut-il interdire le travail des enfants au risque de nier la réalité économique de la société ou, au contraire, le légaliser pour mieux l'encadrer et tenter ainsi de protéger les plus vulnérables ? Enquête.
mitterrand

La case du siècle

Ce documentaire revient sur le lourd héritage laissé par François Mitterrand à la gauche, vingt ans après sa disparition. A partir d'archives et de témoignages, dont ceux de Laurent Fabius, Hubert Védrine ou encore d'Alain Duhamel, il montre combien cet héritage est impossible tant l'histoire de la réussite de Mitterrand est singulière. Pour certains, la pratique du pouvoir de l'ancien président révèle une inclinaison monarchique.
Brigitte Macron, un roman français (icono 2018)

Brigitte Macron, un roman français

Après un an passé à l'Élysée, Brigitte Macron a multiplié les efforts pour allier présence et discrétion. Ce documentaire s'intéresse à la personnalité de la compagne du président de la République. Issue d'une famille de chocolatiers renommés d'Amiens, elle a exercé son métier d'enseignante dans plusieurs établissements prestigieux de France. Celle qui accompagne le chef de l'État dans ses nombreux déplacements à l'étranger et lors de cérémonies officielles a gagné en aisance depuis la nomination d'Emmanuel Macron à Bercy en 2014. Comment Brigitte Macron assume-t-elle son rôle public ? On l'a notamment vue très engagée contre le harcèlement à l'école. Retour sur le parcours de cette enseignante de Lettres originaire de Picardie.

Le jour où Emmanuel Macron a déclaré sa flamme à Brigitte Auzière

A 16 ans, Emmanuel Macron a avoué ses sentiments amoureux à sa professeure de théâtre, Brigitte Auzière

Macron président, la fin de l'innocence

Au cours de longs entretiens menés par Bertrand Delais au cours des neuf derniers mois, le chef de l'Etat revient sur les événements qui ont marqué la première année de sa présidence, des obsèques de Johnny Hallyday à l'hommage rendu au colonel Beltrame en passant par ses convictions européennes et l'enchaînement de réformes, loin d'être toutes populaires. Des acteurs de la scène internationale, comme le Premier ministre belge Charles Michel ou le Grec Iannis Varoufakis, et des observateurs aguerris de la vie politique française apportent leur éclairage sur la présidence d'Emmanuel Macron.
Macron président, la fin de l'innocence

Macron président, la fin de l'innocence

Au cours de longs entretiens menés par Bertrand Delais au cours des neuf derniers mois, le chef de l'État revient sur les événements qui ont marqué la première année de sa présidence, des obsèques de Johnny Hallyday à l'hommage rendu au colonel Beltrame en passant par ses convictions européennes et l'enchaînement de réformes, loin d'être toutes populaires. Des acteurs de la scène internationale, comme le Premier ministre belge Charles Michel ou le Grec Yánis Varoufákis, et des observateurs aguerris de la vie politique française apportent leur éclairage sur la présidence d'Emmanuel Macron.

Madame la ministre

Sept femmes parmi les plus influentes en France se confient auprès de la journaliste Michèle Dominici, qui tente de comprendre la singularité et les points communs de leurs itinéraires respectifs. Toutes évoquent leurs parcours personnels mais décortiquent aussi leurs souvenirs. C'est l'occasion de revenir sur le travail mené par Elisabeth Guigou, première femme garde des Sceaux, Michèle Alliot-Marie, successivement à la tête de quatre ministères majeurs, Dominique Voynet, ministre de l'environnement de Lionel Jospin, Rachida Dati, ministre de la Justice, Marie-George Buffet, ministre de la Jeunesse et des Sports, Corinne Lepage, une des douze «Juppettes», et Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'ère Sarkozy.

Jours de défaite, perdre en politique

Figure obligée de la démocratie, la défaite électorale ponctue le parcours de toute femme et tout homme politique. Pour la première fois, une quinzaine de personnalités de premier plan racontent ces échecs, ces soirs de vote où tout s'arrête à l'instant précis où ils espèrent que tout commence. Un sujet tabou, et parfois honteux, quand on redoute que le revers public ne stigmatise aux yeux des électeurs. Pourtant, chacun reconnaît combien l'échec tant redouté peut être riche d'enseignements. Au fil des entretiens, de souvenirs personnels en analyses plus globales, avec la projection en arrière-plan des photographies de Jean-Claude Coutausse, ces «Jours de défaite» éclairent la dimension humaine de l'engagement politique et rappelle le sens du vote.

Ma dernière campagne

Serge Moati s'est immergé durant dix mois dans la campagne présidentielle française de 2017. Pour «sa dernière campagne», il a recueilli les confidences des principaux acteurs de ce temps fort de la vie politique hexagonale, leur demandant notamment ce qu'ils pensaient et comprenaient du chamboulement en cours. Serge Moati connaissait bien tous les protagonistes de son film - Mélenchon, Bayrou, Hamon, Copé, Le Pen ou Ferrand -, à l'exception d'un petit nouveau qui allait bientôt faire parle de lui : Emmanuel Macron, futur président de la République.

Notre histoire est politique - François Hollande, le mal aimé

Alors que la France s'apprête à tourner la page d'un quinquennat mouvementé, que va-t-elle retenir de l'action de François Hollande ? De celui qui a renoncé à se représenter, au terme de cinq ans de course d'obstacles et de réformes incomprises, alors que le pays a traversé des épreuves dramatiques. Cinq années de solitude à la tête d'un pays meurtri et déboussolé. Cinq années de désamour inégalé envers un président «normal» plus énigmatique que jamais. Au crépuscule d'un quinquennat surprenant, portrait inattendu d'un président qui l'est tout autant, illustré par de nombreux témoignages de personnalités.

Benoît Hamon, fractures de campagne

Malgré une victoire en janvier 2017 et des sondages encourageants, Benoît Hamon a pourtant essuyé un échec cuisant lors de l'élection présidentielle qui a suivi. Quelques mois après sa défaite, Benoît Hamon a accepté de revenir sur cette «glissade irréversible», comme il l'appelle lui-même. Benoît Hamon revient avec franchise sur les erreurs qui ont participé à son échec et partage ce qu'il a ressenti tout au long de cette campagne. Regards croisés entre la perception du candidat PS à l'élection et celle du réalisateur et du chef-opérateur Grégoire de Calignon, qui ont vécu la campagne de l'intérieur. Il n'est pas question ici, ni de bilan, ni d'analyse distanciée, ni du récit d'une élection présidentielle, mais d'impressions et de témoignages sincères, après cette expérience politique qui commençait si bien et s'est terminée si mal.
plus de vidéos
Abonnez-vous à nos newsletters !
Pour ne rien rater de vos programmes préférés, de l'actualité nationale, régionale, sportive...
Télécharger l'application France tv