Tu deviendras hétéro mon fils La vidéo n'est pas disponible
Assumer son homosexualité, quand on est américain, aussi surprenant que cela puisse paraître, ne va pas forcément de soi. Des ... centaines de milliers d’entre eux, par pression sociale, familiale ou religieuse, se sont engagés et continuent de le faire dans des thérapies dites  "de conversion".   Ces thérapies, qui n’en ont que le nom, promettent de "réparer" une orientation sexuelle déviante, de changer l'identité profonde d’une personne.   Au-delà de la dimension absurde d’une telle promesse, ces thérapies de conversion s’avèrent dangereuses, voire dévastatrices. Dirigées par des communautés religieuses la plupart du temps, elles virent souvent à l’humiliation et s’appuient sur les violences physiques pour parvenir à leurs fins. Plus de 700 000 personnes sont déjà passées par ces centres, dont la moitié mineurs, contraints par leurs parents. Avec souvent, pour seul résultat, des drames humains.    Aujourd’hui, à travers tous les USA, s’engage un combat pour que ces "thérapies" , toujours légales dans une quarantaine d’états, cessent et qu’enfin les victimes soient reconnues en tant que telle. Un combat rendu d’autant plus difficile à l’heure où Mike Pence, le Vice-Président des États-Unis et d’autres proches de la Maison Blanche se refusent à condamner ces pratiques.
Télécharger l'application France tv