présenté par : Vincent Nguyen

C'est la suite d'une lutte collective d’une petite marque de lingerie, 100% « made in France », placée en redressement judiciaire ... en 2018. Christelle Bois et Béatrice Mongella avaient alors remué ciel et terre pour sauver les emplois des vingt et une salariées et honorer la mémoire du Pdg et cofondateur de la marque, qui s'était donné la mort. Touché par leur situation, un entrepreneur à la retraite s’était porté candidat à la reprise de la société.     Des couturières qui ont le moral     Si la crise sanitaire du coronavirus Covid-19 affecte profondément l’économie française, les machines tournent à plein régime dans l’usine de Chauvigny, dans le département de la Vienne, près de Poitiers.   Quinze nouvelles salariées ont été embauchées, mais la vie de l'entreprise n'est pas un long fleuve tranquille. Un cambriolage et le premier confinement ont pesé sur ses comptes, sans entamer le moral des couturières…   Pour ce document signé Morgane du Liège, Julie Darde, Jean-Baptiste Jacquet et Fanny Martino, le magazine 13h15 le samedi est allé à la rencontre de ces Indiscrètes qui ne lâchent rien.  
Télécharger l'application France tv