Au plus fort de leur activité, au début des années 1980, les trains de nuit ont desservi 550 villes françaises. Et puis les vols à bas coût proposés par les compagnies aériennes, ainsi que le succès du TGV, ont fait disparaître la plupart ces trains lents, moins carbonés que leurs concurrents aérien et automobile. C’est aujourd’hui le grand retour des trains de nuit, plébiscités et ressuscités, comme un retour vers le passé. « 13h15, le samedi » est monté à bord du Paris-Portbou, une commune espagnole au nord de la Catalogne.
Télécharger l'application France tv