Fermeture de la bannière france.tv mobile
Découvrez l'app France tv
Installer
France.tv - Programmes et replay des chaînes France Télévisions
Affaire conclue, tout le monde a quelque chose à vendre sur France 2 - france.tv

Affaire conclue, tout le monde a quelque chose à vendre

Parce que les maisons sont remplies de babioles insolites qui ne demandent qu'à ... trouver acquéreurs, Sophie Davant reçoit des propriétaires d'objets bien décidés à réaliser une affaire conclue ! Parmi les acheteurs Julien Cohen, Pierre-Jean Chalençon, Anne-Catherine Verwaerde, Alexandra Morel, qui réalisera la bonne affaire ?

à (re)voir


Vos animateurs ont aussi des choses à vendre


toutes les vidéos

à propos

Parce que les maisons sont remplies de babioles insolites qui ne demandent qu'à trouver acquéreurs, Sophie Davant reçoit des propriétaires d'objets bien décidés à réaliser une affaire conclue ! Parmi les acheteurs Julien Cohen, Pierre-Jean Chalençon, Anne-Catherine Verwaerde, Alexandra Morel, qui réalisera la bonne affaire ?

Retrouvez tous les jours, les replays de vos émissions quotidiennes "Affaire conclue : tout le monde a quelque chose à vendre" et "Affaire conclue : la vie des objets" sur France•tv. 

 

PARTICIPEZ A L’EMISSION

 

 

Interview de Sophie Davant

 

Combien valent le flipper vintage de grand-maman, le saxo de tatie Rosette ou le meuble Knoll du cousin Johnny ? Réponse dans Affaire conclue : tout le monde a quelque chose à vendre, le nouveau magazine présenté par Sophie Davant. Chaque jour de la semaine, le détenteur d’un « trésor » vient présenter son bien pour une expertise menée par des professionnels. Explications.

Vous prenez les commandes d’une toute nouvelle émission. Pouvez-vous nous en parler ?

 

Sophie Davant - Vous avez certainement chez vous un ou plusieurs objets qui traînent et prennent la poussière et dont vous pensez, souvent à raison, qu’il peuvent avoir de la valeur. Eh bien, vous n’êtes pas seule dans ce cas, la preuve en est que les quatre plus gros sites de ventes en ligne enregistrent chacun entre 13 et 21 millions de visiteurs par mois. Au moins un Français sur deux a quelque chose à vendre.
Affaire conclue : tout le monde a quelque chose à vendre invite ce Français à venir présenter l’article qu’il souhaite céder sur le plateau de l’émission. Ce sera l’occasion de connaître un peu mieux cette personne et de comprendre ses motivations. Grâce à notre commissaire-priseur, nous replacerons l’objet dans un contexte historique, s’il y a lieu, et découvrirons une première évaluation de sa valeur. À la suite de quoi cinq acheteurs potentiels proposeront leur prix, débattront entre eux, surenchériront et, s’il trouve preneur, le vendeur est payé sur place et en cash.


Qui sont les acheteurs ?

 


Sophie Davant - Ils sont une dizaine et ont tous un profil différent. Par exemple, le passionné de Napoléon Bonaparte, Pierre-Jean Chalençon. Depuis son plus jeune âge, il collectionne et vend des objets liés à l’Empereur. Au point qu’il voyage partout dans le monde et a fait fortune grâce à sa collection ; il y a aussi Julien Cohen qui possède trois boutiques aux célèbres Puces de Saint-Ouen ; un ébéniste artisan d’art, François Cases Bardina, né dans le milieu de la brocante et qui a également sa boutique ; Alexandra Morel, spécialiste en Art déco, qui possède plusieurs boutiques aux Halles à Paris ; une acheteuse anglaise qui a développé un site internet sur lequel elle vend des objets anglais aux Français et vice-versa, et d’autres encore que je vais rencontrer. Tous sont des personnages hauts en couleur et constituent une sorte de famille d’acheteurs.

 

Que connaissiez-vous du monde de la brocante et des ventes aux enchères avant ?


Sophie Davant - Il m’arrive d’aller dans des brocantes ou dans des magasins d’antiquités, mais je ne connais pas particulièrement cet univers. Reste que je suis curieuse de nature, et tout m’intéresse. J’ai envie de découvrir les histoires que peuvent recéler ces objets et les périodes de l’histoire de France qu’ils représentent parfois. En revanche, cette émission fait appel à des compétences d’empathie que j’ai pu développer ailleurs, notamment en animant Toute une histoire. Il me plaît toujours autant de faire des rencontres humaines, à la fois avec les vendeurs qui ont un rapport particulier à leur objet, une histoire sentimentale ou familiale et avec les acheteurs et leur univers de passionnés.

 

 


nous contacter

télécharger l'app