présenté par : Jacques Cardoze

C’est un chiffre qui fait mal à nos paysages et à notre santé. L’année dernière, 80 000 tonnes de déchets ont ... échoué dans la nature en France. Des ordures ménagères, des déchets électroniques ou des gravats pollués issus des chantiers du BTP déchargés dans quelque 600 dépôts illégaux. Un trafic qui parfois s’opère en plein jour et contre lequel élus locaux et services de l’Etat reconnaissent une certaine impuissance. En six mois d’enquête, nos équipes ont pu remonter des filières dont les méthodes rappellent celles du crime organisé. Dans le sud de la France, notre équipe a identifié un lieu où des tonnes de déchets ont été enfouies à proximité d’une nappe phréatique qui alimente un bassin de population de 270 000 habitants.   Enfin, nous avons découvert de graves dysfonctionnements dans l’évacuation des déblais du Grand Paris, le plus grand chantier d’Europe qui pourtant devait être exemplaire en matière de traçabilité de ses déchets. Société de recyclage, géants de la construction ou petits sous-traitants du BTP, qui organise ou bénéficie de ces circuits parallèles qui génèrent d’importants profits ? Comment les gendarmes spécialisés dans la lutte contre les atteintes à l’environnement traquent-ils les trafiquants ? Qui paiera la facture de la dépollution de ces centaines de dépôts sauvages répartis sur tout le territoire ? Complément d’enquête sur un scandale français, celui des décharges illégales.   Un reportage de Pierre Lalanne, Olivier Broutin pour Dreamway productions.
Télécharger l'application France tv