présenté par : Tristan Waleckx

C’est un chiffre impressionnant : entre 2005 et 2021, le budget de Frontex, l’agence européenne de garde-frontières, est pa ssé de 6 à 544 millions d’euros ! Multiplié par 90 ! Car c’est devenu la grande affaire des membres de l’UE : contrôler les frontières extérieures de l’Europe. Tout a basculé en 2015, avec la crise syrienne, et les millions de migrants qui ont pris la route, notamment vers le Vieux Continent. Depuis l’Europe a durci sa politique migratoire, et lourdement investi : Frontex va ainsi embaucher 10 000 hommes d’ici 5 ans. Mais l’agence, sanctionnée pour son manque de transparence, est-elle réellement efficace ? Les traversées illégales des frontières de l’UE sont au plus haut depuis 6 ans.   Longtemps tabou, la question des murs « anti-migrants » est désormais d’actualité, portée par la Pologne ou la Hongrie. Pour maîtriser l’immigration, l’Europe confie aussi son destin à ses voisins, comme le Maroc ou la Turquie : une arme diplomatique dont ces pays savent user. Mais comment mettre sous cloche un continent entier ? Et à quel prix ? Car clôtures, barbelés et caméras high-tech font des heureux : les industriels de la défense ! Petites start-ups ou multinationales veulent toutes leur part du gâteau : l’Europe va dépenser 23 milliards d’euros d’ici 2027 pour surveiller ses frontières ! Du Maroc à la Hongrie, en passant par le Luxembourg, Complément d’Enquête a parcouru des milliers de kilomètres pour vous raconter cette Europe forteresse et ses zones d’ombres.
Télécharger l'application France tv