présenté par : Adèle Van Reeth



"La malédiction paternelle" est un diptyque peint en 1778 par Jean-Baptiste Greuze. id="p66"> Dans le premier tableau "Le Fils ingrat", le personnage s'enrôle dans l'armée contre l'avis de son père. Le second tableau « Le Fils puni » met en scène la punition d'un fils qui, de retour à la maison, découvre son père mort de désespoir. Telle est la célèbre histoire du fils prodigue racontée dans l'Évangile. Sauf que dans la Bible, au lieu de mourir, le père organise une grande fête pour célébrer le retour de son fils.

Artiste lettré, Greuze puise son inspiration dans les références intellectuelles de son siècle et pense comme Rousseau que le sentiment précède la pensée. Sur son tableau, tout le monde pleure et se lamente bras en l'air, surjouant presque le désespoir pour tirer les larmes du spectateur. Chez Jean-Baptiste Greuze, l'émotion est au service de la morale. La peinture a pour lui la fonction de corriger et d'instruire à la vertu.
Télécharger l'application France tv