« Londres, le parlement », de Claude Monet La vidéo n'est pas disponible

présenté par : Adèle van Reeth

En 1887, Claude Monet, chef de file du mouvement impressionniste, se rend à Londres sur invitation du peintre américain Whisler. ... Son hôtel offre une vue spectaculaire sur la Tamise et le sud de la ville. Tout est recouvert d’un épais brouillard, typique de la capitale anglaise : le smog.   Comment reproduire sur la Toile la texture brumeuse et l’imposante masse des monuments qui surgit entre les jeux de lumière ? Pour y parvenir, Monet séjourne plusieurs fois à Londres afin d’observer les variations atmosphériques. « Je veux peindre l’air » affirmait-il.
Télécharger l'application France tv