Le 17 mars 1951, Pauline Dubuisson tire trois balles de pistolet sur son ancien amant, et le tue. Bien que prétendant qu’il ... s’agit d’un accident, elle est condamnée aux travaux forcés à perpétuité, et n’échappe à la guillotine que grâce à l’unique femme du jury. Car, au-delà du crime passionnel, c’est d’abord une femme que la justice de l’époque condamne.
Une femme trop libre, une étudiante en médecine brillante, une adolescente qui a « couché » avec des Allemands durant la guerre, une « hyène », comme la qualifiera le procureur. 
En 1961, alors que, bénéficiant d’une remise de peine, elle quitte la prison, « La Vérité » de Henri-Georges Clouzot sort sur les écrans avec Brigitte Bardot dans le rôle principal.
Le film, tiré de l’histoire de Pauline, va précipiter sa fin tragique. Diffusé dans le cadre d’Infrarouge, ce documentaire passionnant, enrichi de magnifiques dessins et séquences animées, et ponctué d’extraits de ses lettres, lui rend enfin justice.
Télécharger l'application France tv