Musique sacrée et musique profane La vidéo n'est pas disponible

présenté par : Leili Anvar, Tayeb Belmihoub, Abderrahim Hafidi

La plainte du hautbois et le battement du tambour sont proches de la trompe universelle. C’est pourquoi les sages ont dit :  « ces mélodies, nous les avons prises à la rotation des sphères, c’est le son des mouvements des sphères que les hommes font résonner sur le luth et le tambour ». Le célèbre poète Rumi célèbre la musique comme un moyen de se relier à la création divine et à la beauté du monde. Musique sacrée, musique profane : quelle place à cet art dans la tradition islamique ?
Télécharger l'application France tv