Avant de se lancer dans une carrière en solo, Sly, de son vrai nom Sylvère Johnson, était connu sous le pseudonyme de Sly T he Mic Buddah et faisait partie du groupe culte des années 2000 Saïan Supa Crew, avec lequel il a enregistré trois albums. A partir de 2007, après la dissolution du groupe, Sly Johnson entame une carrière solo et collabore notamment avec les chanteuses Dee Dee Bridgewater, Camille et Rokia Traoré, avec les trompettistes Roy Hargrove et Erik Truffaz, ainsi que de grandes figures du jazz français comme Sylvain Luc ou André Ceccarelli. Son quatrième album solo, conçu lors du premier confinement et porté par le single "Alive", est pour lui synonyme d'autonomie artistique et créative.
Télécharger l'application France tv