La naissance de la reine Margot et la mort d'Henri II

inscrivez-vous pour visionner cette vidéo et profiter de l'expérience france.tv

disponible +30 jours

Secrets d'Histoire
La naissance de la reine Margot et la mort d'Henri II

diffusé le jeu. 06.09.18 à 11h37
émissions culturelles | 2 min | tous publics
toutes les vidéos ajouter à ma liste

Dans cet épisode inédit de Secrets d’histoire, vous allez découvrir celle que l’on l’appelle la "déesse de son siècle" ! Par son intelligence, son érudition, son goût pour le latin et la poésie, elle a ébloui tous ceux qui l'on vue vivre et aimer !

 

Le 14 mai 1553 naît Marguerite de Valois.

 

Son père est le roi de France… Henri II et sa mère… Catherine de Médicis.

 

Elle a 6 ans lorsque son père meurt lors d’un tournoi. La cour se drape de noir, les enfants aussi. François, son frère aîné, devient roi, et sa mère assure la régence. Marguerite est fille de roi, elle devient sœur de roi.

 

Sur fond de tensions croissantes entre catholiques et protestants, la jeune Marguerite connaît néanmoins une enfance protégée, rythmée par les jeux inventés par l’inénarrable Sir Elfizir, maître des divertissements, et les bals qu’elle aime tant et qui offrent chaque fois l’occasion d’essayer de nouvelles toilettes.

 

Un an plus tard, le jeune souverain François II meurt et c’est son frère, âgé de 10 ans, Charles IX, qui lui succède.

 

Alors que les escarmouches entre protestants et catholiques se font de plus en plus violentes, la reine Catherine, régente du Royaume, décide de se lancer dans une opération de propagande monarchique. Avec toute la cour, Marguerite est entraînée avec sa mère dans un grand tour de France qui durera plus de deux ans. Tout au long de ce voyage parfois chaotique, La jeune Margot s'émerveille devant la beauté des paysages, apprécie la ferveur du peuple et goûte à la magnificence des fêtes données en l’honneur de la famille royale.

 

Mais au retour de la cour à Paris, les hostilités entre catholiques et protestants sont loin d’être éteintes. À l’aube de ses 15 ans, Marguerite est devenue une très belle jeune fille, qui ne reste pas insensible au charme du séduisant Henri de Guise. Un amour impossible puisqu’il est le chef de file des catholiques.

 

Pour étouffer ce scandale, Catherine de Médicis organise le mariage de Marguerite avec son cousin Henri, le roi de Navarre, chef de la communauté protestante, qui deviendra Henri IV. C’est l’aube de l’une des journées les plus sanglantes du siècle, le massacre de la Saint-Barthélemy…

 

Le Louvre devient alors le théâtre de complots politiques, de vengeances, de trahisons, d’empoisonnements et de duels à l’épée, mais il abrite aussi la passion secrète entre la belle reine Margot et le jeune comte de la Mole.

 

Princesse puis reine, elle croit pouvoir jouir enfin des atouts de son rang. Comme un prince, comme un roi, elle affiche ses amours, elle déploie le luxe ostentatoire des puissants et participe aux clans politiques : vaine liberté, vains espoirs qui la renvoient sans cesse à elle-même, à cette femme qui ne peut exister ailleurs que dans le faste de la représentation. Brantôme est amoureux de la belle Margot, "si belle que rien n'existe, disait-il, de si beau au monde". Et ses nombreux amants sont bien de cet avis. Des amants dont plusieurs sont assassinés et exécutés ou même, pour deux d'entre eux, tués dans ses bras...

 

On la dépeint comme une nymphomane. On dit aussi qu’elle aurait eu des relations incestueuses avec ses frères. Mais loin d’être une aliénée, la reine Margot s'impose comme femme politique, érudite, mécène, polémiste, féministe et enfin mémorialiste, dont l'œuvre est sans cesse rééditée... et dont « SECRETS D’HISTOIRE » vous révèle la légende noire !

du même programme

Le château d'Amboise
+30J
Palais d'Édimbourg
+30J
Le château d'Anet
+30J

à voir aussi

Basique, la compil
Charlie Winston

6J