présenté par : Laurent Bignolas

Chroniqueuse : Caroline Roux      La ministre de la Culture travaille sur un protocole de réouverture des musées alors que depuis ... plus de 100 jours, les arts sont confinés dans l’Hexagone. Roselyne Bachelot répond aux questions de Caroline Roux dans les 4 vérités.     Réouverture des musées : « on attend une décrue continue et stable des chiffres »     
Roselyne Bachelot a rencontré lundi les responsables des musées de France. La ministre de la Culture travaille sur la réouverture de ces derniers qui souhaitent savoir où, quand et comment ils pourront lever le rideau. « Il est encore trop tôt pour fixer une date précise », a annoncé l’ancienne ministre de la Santé, avant de poursuivre : « Mais nous sommes, évidemment, dans un processus de réouverture des musées. (…) Les grands musées nationaux, et les petits musées parisiens ou en région ont des statuts juridiques différents. Certains peuvent rouvrir en trois jours et d’autres en deux semaines ». Cette décision de maintenir les centres culturels fermés a causé beaucoup d’incompréhension car les magasins, eux, sont ouverts. L’ancienne députée européenne explique que « cela ajouterait des flux de populations dans une situation sanitaire encore extrêmement tendue. La pression est maximum sur les services hospitaliers ».    Crise sanitaire : un été sans festival ?  
Pour la ministre de la Culture, « l’hypothèse d’un été sans festival est exclue ». « Maintenant, il y a festival et festival. Un festival comme celui de l’Art lyrique à Aix-en-Provence, c’est une salle de spectacle classique. Ceux qui posent des difficultés, ce sont les festivals debout. Là, évidemment, les normes sanitaires ne sont pas de la même nature. Il y a une masse de population de plusieurs milliers de personnes. (…) C’est pour cela que je travaille avec les organisateurs que ce soit des Eurockéennes, Les Vieilles Charrues ou le Hellfest, pour voir les conditions dans lesquelles on peut assurer la sécurité des spectateurs. (…) Je travaille également à un fond d’accompagnement de ces festivals pour que leur modèle économique soit protégé quoi qu’il arrive », a déclaré Roselyne Bachelot.Alors que la Grèce et Israël ont conclu un accord touristique concernant les citoyens vaccinés à voyager en toute liberté, l’ancienne ministre de la Santé reste sur ses positions. « C’est une option que, l’amoureuse de liberté que je suis, a du mal à imaginer. Conditionner l’entrée dans les lieux culturels à un passeport vaccinal, à ce point du débat, je reste opposée à cela. Cela me paraît être une atteinte aux libertés. Si nous devions en arriver là, ce serait un recul » atteste-t-elle. 
Télécharger l'application France tv