présenté par : Laurent Bignolas

Chroniqueuse : Caroline Roux        Caroline Roux reçoit Éric Piolle, maire Europe écologie les Verts de Grenoble. L’homme politique ... revient sur l’actualité marquée par le reconfinement des Alpes-Maritimes, la présidentielle de 2022 ou encore sur l’écologie.     Confinement : Nice et après ?   Le gouvernement a pris la décision ce lundi, de durcir les mesures dans le département des Alpes-Maritimes pour faire face à la flambée épidémique avec notamment un confinement du littoral les deux prochains week-ends. « Avoir des réponses qui ne sont pas les mêmes pour toute la France, ça va dans le bon sens. Cette logique administrative qui voulait que tout soit partout pareil était problématique. A Grenoble, nous avons faut le pari de l’intelligence, de la démocratie sanitaire, c’est la seule politique responsable. Nous avons mis en place une Convention citoyenne Covid qui nous aide à faire des propositions concrètes pour lutter contre l’isolement par exemple, pour la jeunesse. (…) La gestion de l’épidémie a été prise très tard, plus d’un mois après le confinement en Chine, la préoccupation du gouvernement à ce moment-là, c’était le 49:3 sur les retraites. Après c’était les lois de la jungle sur les masques, les tests, depuis, l’Europe a commencé à avoir une stratégie collective avec la vaccination. C’est un mieux même s’il reste des zones complètement délaissées. »     Lyon : pas de viande à la cantine   C’est la polémique de la semaine, le maire de Lyon, l’écologiste Grégory Doucet, a choisi de proposer un menu sans viande dans les menus des cantines au nom de la lutte anti-Covid. Il a été dénoncé par les agriculteurs et le ministre de l’Agriculture. Ce dernier demande aux écolos de ne pas mettre « d’idéologie dans les assiettes des enfants ». « Une polémique permanente avec ce gouvernement » déclare Éric Piolle. Il rappelle également que ce menu sans viande est bon pour la santé et pour l’environnement. « Ça m’évoque une polémique qu’il y avait eu en 1954 avec Pierre Mendès-France au moment où il a interdit le vin dans les cantines scolaires pour le remplacer par du lait. À l’époque, cela avait créé un tollé. »     Éric Piolle est en campagne pour les élections régionales, un tour de chauffe avant la présidentielle de 2022 ? « Il ne faut pas mépriser cette élection, ces des sujets de notre quotidien. Je soutiens mon groupe EELV, il faut dire que l’écologie au pouvoir finalement ça produit de l’effet. »
Télécharger l'application France tv