présenté par : Laurent Bignolas

Chroniqueur : Guillaume Daret     Guillaume Daret reçoit dans les 4 vérités Valérie Pécresse, présidente de la région Île-d ... e-France. Elle intervient notamment au sujet de la crise sanitaire et de l'inquiétude autour du variant Delta.   Variant Delta : situation inquiétante en Île-de-France   L'inquiétude autour du variant Delta grandit de jour en jour. Le gouvernement a d'ailleurs annoncé que la situation en Île-de-France était en train de se dégrader. Afin d'éviter une quatrième vague, Valérie Pécresse demande à tous les Franciliens de se faire vacciner au plus vite : « Si l'on veut plus de libertés, il faut se vacciner. Et je crois que ce message, on doit tous le passer en boucle ». La présidente de la région préconise également des mesures supplémentaires, comme rendre payant les tests PCR et antigéniques « de confort », c'est-à-dire pour les voyages ou encore les spectacles : « Ça coûte très cher au contribuable, ça coûte très cher à la Sécurité Sociale et ce n'est pas incitatif à la vaccination ». Valérie Pécresse propose également un renforcement du pass sanitaire, actuellement obligatoire pour les lieux accueillant plus de 1000 personnes, ainsi qu'un durcissement du contrôle des frontières : « On ne peut pas refaire deux années de suite la même erreur. On a laissé entrer les variants britanniques faute de contrôle. Désormais, il faut des contrôles drastiques et aussi des quarantaines qui soient respectées ».  Quant à la question de la vaccination obligatoire, qui est actuellement en discussion pour le personnel soignant, elle déclare ne pas y être vraiment favorable pour le moment : « À ce stade, je préfère encore l'incitation ».   Primaire à droite : le casse-tête   Le 5 juillet dernier, Valérie Pécresse a co-signé une tribune parue dans Le Figaro avec Laurent Wauquiez, Bruno Retailleau et Hervé Morin, appelant à l'organisation d'une primaire pour choisir le candidat à la présidentielle de la droite et du centre. Cependant, Xavier Bertrand fait toujours bande à part et a réaffirmé qu'il ne participerait pas à une primaire. Un véritable casse-tête pour les grandes personnalités de la droite. Face à cette défiance de Xavier Bertrand, Valérie Pécresse insiste sur la nécessité de « présenter des projets aux Français » et rappelle les bons résultats de la droite et du centre aux élections régionales, malgré la forte abstention. En ce qui concerne sa probable candidature à la primaire, elle semble confiante quant à sa capacité à rassembler autour de ses idées : « Aujourd'hui, je pense qu'il faut renouer avec l'autorité et avec l'efficacité. Avec un certain nombre de valeurs et de projets. Nous en Île-de-France, nous avons porté un projet très fort et je crois qu'il est également porteur pour la France ».
Télécharger l'application France tv