présenté par : Thomas Sotto, Julia Vignali

Chroniqueuse : Caroline Roux    Caroline Roux reçoit Valérie Pécresse, présidente du Conseil régional d’Ile-de-France et ca ndidate à la primaire de droite. L’élue LR a affiché son souhait de représenter son parti pour l’élection présidentielle de 2022 dans les 4 vérités.     13-Novembre, le procès du siècle     La cour de justice de Paris va juger pendant 9 mois les hommes accusés d’avoir joué un rôle dans les attentats du 13-Novembre. « Le 13-Novembre a endeuillé la France et bouleversé les Français et les victimes n’ont pas été choisies au hasard. C’est une guerre de civilisation que les terroristes mènent avec ces attentats du Bataclan. (…) Il faut que la société française sorte de ce procès en étant armée face à cette menace » explique Valérie Pécresse. Dans son programme, l’ancienne porte-parole du gouvernement a d’ailleurs prévu de renforcer la sécurité et la lutte contre les réseaux islamistes. « Face à l’islamisme, il faut aller beaucoup plus loin, beaucoup plus fort. 22 000 personnes fichées par l’anti-terrorisme pour radicalisation islamisme dont 1/4 sont étrangères. Il faut ranimer une procédure qu’on utilisait il y a une dizaine d’années qui s’appelle l’expulsion en urgence pour motif d’ordre public » s’exclame la présidente du Conseil régional d’Ile-de-France. Elle ajoute qu’il faut qu’il puisse y avoir « une condamnation possible dans le code pénal celle d’intelligence avec l’ennemi ».   Valérie Pécresse défend que la contrainte de porter le voile doit faire l’objet d’une pénalisation. « Aujourd’hui, nous avons des femmes à qui on impose le port du voile, ce n’est pas un vêtement comme les autres, il y a un phénomène d’emprise masculine que ce soit le mari ou le père. Il faut que la République soutienne les femmes qui sont sous cette contrainte. »   Économie, la reprise et après ?   La crise de la Covid-19 a entraîné une crise sanitaire, sociale et économique sans précédent. Cependant, les prévisions de croissance pour 2021 ont été portées de 5,5% à 5,75% par la Banque de France. À ce sujet, l’ancienne député constate que « si la croissance revient, c’est aussi parce que nous avons eu la pire récession d’Europe. Il reste encore des tas de secteurs qui sont à terre à cause du Covid. (…) Sur la réforme des retraites, le président se rend compte que son bilan va être très médiocre, c’est pour cela qu’il reprend cette réforme ».   Alors que dans les sondages, le duel Macron-Le Pen demeure d’actualité, Valérie Pécresse reste optimiste et envisage même une remontée. « La droite peut l’emporter car ses solutions sont les bonnes pour le pays, on parle de terrorisme, respect et d’autorité et là on parle de réforme des retraites. Ce que je pense, c’est que les Français préfèreront l’original à la copie c’est-à-dire une vraie politique de droite ».
Télécharger l'application France tv