présenté par : Thomas Sotto, Julia Vignali

Chroniqueuse : Caroline Roux    Caroline Roux reçoit Sophie Cluzel, secrétaire d'État chargée des personnes handicapées.   Mercredi 17 novembre, le maire LR de Cannes, David Lisnard, a été élu, à 62% des suffrages, pour succéder à François Baroin à la tête de l’Association des maires de France. Face à lui, Philippe Laurent, maire de Sceaux (UDI) et secrétaire général sortant de l’AMF, dont on le disait soutenu par la majorité présidentielle, due à la présence, à ses côtés, de nombreux élus Macron-compatibles. Dans la soirée, le président de la République, Emmanuel Macron, a réuni 1 000 élus à l’Élysée, à l’occasion du 103e congrès des maires. « On a besoin de travailler avec les maires, c’est indéniable », a commenté Sophie Cluzel, invitée sur le plateau des 4 vérités, sur France 2, jeudi 18 novembre, tenant à saluer la victoire du maire de Cannes. L’heure est-elle à la réconciliation avec les élus de terrain ? « Il y a eu les gilets jaunes, le grand débat, une interaction en direct avec Emmanuel Macron pendant des mois, la crise sanitaire et une solidarité qui s’est nouée sur le terrain entre les maires et les préfets », a ajouté, la secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, appelant à l’action. L’objectif ? Engager « une coopération réelle entre les services de l’État et les maires. Un travail en commun sur les territoires », a rappelé l’élue.   À moins de six mois du scrutin, la campagne électorale semble bel et bien lancée. Que reste-t-il du souffle de la campagne de 2017 ? « Les Français veulent aller plus vite, plus fort, nous disent les personnes sur le terrain. Il y a aussi des inquiétudes sur le pouvoir d’achat notamment. Il faut faire de la pédagogie sur ce que l’on a fait », a affirmé Sophie Cluzel.     « Duoday » : briser les tabous sur le handicap     En pleine semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées, le gouvernement organise, jeudi 18 novembre, le « duoday », qui vise à changer les mentalités et à encourager l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Huit ministres doivent y participer, dont le Premier ministre, Jean Castex. L’idée ? Ils passeront la journée avec des demandeurs d'emploi en situation de handicap. En France, 12 millions de personnes sont concernées par le handicap, parfois invisibles. « Il y a un vrai engouement, ce n’est pas que de la communication. C’est aussi pour faire tomber les préjugés, libérer la parole. L’année dernière sur les 10 000 duos, 10 % ont conduit à une insertion professionnelle », a assuré la secrétaire d’État. « Aujourd’hui, les employeurs s’engagent pour des ressources humaines inclusives. Beaucoup d’employeurs sont démunis face aux personnes handicapées. Cette journée vise aussi à faire de la pédagogie sur le sujet », a-t-elle conclu.
Télécharger l'application France tv