France.tv - Programmes et replay des chaînes France Télévisions

présenté par : Julie Andrieu

Pour 8 personnes Temps de préparation : 20 minutes   Temps de cuisson : 45 minutes     ... underline;">Ingrédients : - 125 g de beurre demi sel - 150 g de sucre - 125g de poudre d’amandes - 25 g de farine - 10 cl de rhum ambré - 3 œufs - 1/2 sachet de levure chimique - 3 CS de confiture d’abricots - 100 g de sucre glace     1. Préchauffez le four à 180°C, chaleur tournante.   2. Laissez ramollir le beurre. Ajoutez le sucre et écrasez le tout à la fourchette. Incorporez la poudre d’amandes, puis la farine mélangée avec la levure, ajoutez un tiers du rhum, puis les œufs en les intégrant un par un. Quand le mélange est homogène, versez dans un moule  à manqué de 22 cm de diamètre bien beurré et enfournez. Laissez cuire 40 à 45 minutes.   3. Le gâteau doit blondir sans roussir. Laissez tiédir le gâteau et démoulez –le. Enduisez le de tous côtés d’un autre tiers de rhum à l’aide d’un pinceau de cuisine.   4. Faites chauffer la confiture 30 secondes au micro-ondes et badigeonnez le de confiture sur le dessus. Placez-le au frais, 30 minutes au moins. Mélangez le sucre glace et le reste du rhum et étalez-le sur le gâteau. Passez le gâteau sous le grill du four bien chaud et laissez fondre 5 minutes. Placez au frais et laissez reposer le gâteau 2 ou 3 jours minimum avant de le consommer. Grâce à l’alcool, ce gâteau se conserve 10 jours au réfrigérateur.     Conseils de Julie :   L’alcool et la confiture doivent être ajoutés sur le gâteau encore tiède, pour être bien absorbés, en revanche, mieux vaut le glacer une fois refroidi. Je n’utilise pas la totalité du rhum pour le glaçage, sinon il est trop liquide. Selon moi, 25 ml (25 g) suffisent. Ce gâteau est très riche en alcool, pour réduire le gout de rhum, remplacez celui qui est utilisé dans le glaçage par du citron.     Françoise Moinel est sculptrice sur bois flotté. Françoise vit dans une petite maison de pécheurs sur les quais de Loire. Cuisinière en herbe, elle confectionne ses confitures et se souvient avec émotion des recettes simples de sa grand-mère. À 57 ans, cette ancienne cadre d'une entreprise de téléphonie a décidé de changer de vie : il y a trois ans elle a décidé d’ouvrir deux chambres d’hôtes.