Le parc de Saleccia en Haute-Corse La vidéo n'est pas disponible

présenté par : Jamy Gourmaud

Ce sont sur les terres de Balagne et du Nebbio que Jamy nous emmène aujourd'hui. Terre de montagne plongeant dans la Médite rranée, la Haute-Corse concentre tout ce que l'île de beauté offre de plus merveilleux. Après d'interminables virages qui débouchent tantôt sur la mer, tantôt sur le maquis, le long de la route du désert des Agriates qui relie l'Ile-Rousse à Saint Florent, nous découvrons le Parc de Saleccia, véritable trésor de végétation corse et méditerranéenne que la famille Demoustier a su sublimer.   En remontant la route de Saint-Florent, nous pénétrons le Nebbio, qui signifie « brume » en Corse. Ici, on entre dans le cœur de la Corse avec ses immenses forêts de châtaigniers. Ah la châtaigne..., un fruit emblématique de l'île !   Cette région fertile est l'un des greniers de l’île, et le Chef Jérémie Verdeau, un enfant de la région, l'a bien compris : il a créé son potager puis son restaurant au pied du domaine familial à Oletta. Ici, tomates, courgettes, aubergines et potirons sont cultivés dans le plus grand respect de la Terre de ses ancêtres, en agriculture biologique. C'est dans ce village chargé d'histoire que nous visitons l'un des plus beaux couvents de Corse : le couvent San Francescu, vieux du XIIIème siècle. Aujourd'hui, Candida Romero, artiste-peintre, a su donner une seconde vie à ce lieu d'exception en y créant des jardins d'influences italiennes ! Eh oui, inutile de rappeler que les Corses sont des descendants des Génois.   Depuis l'Ile-Rousse, Jamy prend la route qui mène au désert des Agriates. Bien avant que cette route ne soit construite, on devait emprunter le sentier des douaniers pour se rendre de l'Ile-Rousse à Saint-Florent. C'est d'ailleurs ce chemin que les bergers empruntaient pour la transhumance de leurs troupeaux. On reconnaît bien là l'odeur du maquis corse. Napoléon disait d'ailleurs que les exilés corses pouvaient sentir l'odeur de leur île à des kilomètres !   Mais concentrons-nous sur la création du Parc de Saleccia qui doit son existence à la motivation sans faille de la famille Demoustier, amoureuse du maquis corse ! C'est le couple Bruno/Irène Demoustier qui en fait l'acquisition dans les années 1950 et qui sous l'impulsion de leur fille Isabelle, va le transformer en 2005 en un sublime parc qui met la végétation du maquis à l'honneur dont les quatre plantes incontournables qui composent sa fragrance si particulière sont le lentisque, le myrte, l'arbousier et l'immortelle bien sûr.   Le parc a obtenu le label Jardins Remarquables fin 2014, au terme de 40 ans de travail. Saleccia est le seul parc paysager de Corse, on peut y découvrir quelques 800 des 2 172 espèces spontanées corses qui se répartissent au sein de différentes zones de création : Espace Méditerranée, Plantes du maquis, Jardin des Quatre couleurs… Et l'on parlera aussi et bien entendu l'olivier, l’arbre symbole de la Balagne !
Télécharger l'application France tv