Cette semaine, Mediterranéo vous guide à travers la jeune République du Kosovo, en pleine mutation politique, économique et sociale. En Macédoine du Nord, nous flânerons dans les ruelles de la charmante Ohrid, qui doit apprendre à composer avec le tourisme. Enfin, nous partirons à la rencontre de Romolo et Gaspare, les deux gardiens du phare de Capo Peloro en Sicile.   République du Kosovo : la nouvelle donne Indépendante depuis le 17 février 2008, la République du Kosovo est le plus jeune pays d’Europe. La guerre de 1998 et 1999 a vue s’opposer l’Uçk, armée de libération du Kosovo et l’armée Serbe. Aujourd’hui, la KFOR, force internationale mandatée par l’ONU assure l’ordre et la sécurité. Mais la tension est toujours vive entre la majorité albanophone et la minorité serbe. Au niveau politique, un vent de changement souffle depuis un an sur le pays avec la victoire du mouvement de gauche «Autodétermination » aux législatives et l’arrivée d’une femme au poste de présidente de la République.   Macédoine du Nord : Beauté fragile Ohrid est une petite station balnéaire située sur les rives vallonnées du lac du même nom, au sud-ouest de la Macédoine du Nord. Les visiteurs sont nombreux à apprécier ses richesses naturelles, historiques et artistiques. Aujourd’hui la ville doit faire face à un défi de taille : trouver le bon équilibre entre tourisme, réalité économique et protection d’un environnement exceptionnel, classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO.   Sicile : les anges gardiens de Capo Peloro La Sicile compte 36 phares, dont plusieurs ne sont pas habités mais simplement surveillés à distance par la Marine. Dans le nord de l’île, le phare de Capo Peloro a lui la chance d’être choyer chaque jour par deux gardiens et leurs épouses. Haut de 36 mètres, le bâtiment guide les navigateurs dans la nuit du détroit de Messine depuis 1884.
Fermeture de la bannière
Découvrez l’application France TV installer
Télécharger l'application France tv