présenté par : Carole Gaessler

Aujourd’hui encore, un train de légende, le Venice Simplon-Orient-Express, voyage entre Venise et Paris. A près plus de 100 ans sur les rails, les décors en marqueterie de bois précieux de ce palace sur rail sont parfaitement conservés, grâce au travail exceptionnel d’artisans auvergnats. Philippe et Grégoire Allemand, le père et le fils, sont les ébénistes d’art attitrés de ce train mythique, immortalisé par Agatha Christie. Cette année, ils mettent aussi leur talent au service d’un autre chef-d’œuvre ferroviaire : le British Pullman. À Saint-Bonnet-le-Froid, un autre duo familial sublime son terroir. Régis et Jacques Marcon réinventent à l’infini leur produit signature : les champignons. Les chefs trois étoiles sont très investis pour dynamiser leur village. Cette année, Régis est devenu le chef cuisinier de la cantine de l’école. Des jeunes s’installent à Saint-Bonnet chaque année, pour y ouvrir ateliers d’artisanat ou gîte de groupe.   Lorsqu’on pense à l'Auvergne, on pense forcément aux volcans. Yves Michelin, un géographe engagé pour le classement de la chaîne des puys à l’UNESCO, s’envole pour une quête surprenante : décrypter les reliefs de la Haute-Loire, du Cantal et du Puy-de-Dôme pour y déceler les formes les plus insolites de volcanisme.   Au nord d’Aurillac, Dominique Dupont est l’une des dernières bouchères du Cantal qui achète les bêtes sur pieds, directement aux éleveurs. Toujours à la recherche de produits d’exception, la bouchère part sur la route des crêtes à la rencontre d’une éleveuse bio au caractère bien trempé qui défend avec passion la Ferrandaise, une race locale. Au-delà de proposer une viande d’exception, Dominique se mobilise pour désenclaver les villages. Faire vivre ce territoire et ces savoir-faire, c’est aussi l’engagement de Stéphane Raffault. Le jeune entrepreneur de 38 ans est à la tête de l’un des ateliers les plus anciens d’Auvergne. Depuis deux ans, il restaure les plus beaux monuments d’Auvergne comme l’abbatiale Sainte-Austremoine, le château de Parentignat ou encore le château de Polagnat et sa spectaculaire toiture de lauze volcanique. Grâce à son atelier, 5 artisans lauziers ont été formés à ce savoir-faire unique et travaillent encore en Auvergne.
Télécharger l'application France tv