Louis Cozan se souvient : son grand-père avait été le premier à allumer le phare de Kéréon, en mer d’Iroise, à l’automne 19 16. Mais aujourd’hui, plus aucun gardien ne veille sur  Kéréon, ni sur la lumière des autres phares. Le métier n’existe plus, les hommes qui vivaient dans des tours en pleine mer ont été remplacés par les ordinateurs. Des ordinateurs qui ne savent rien des vagues d’Ouessant. Quelques accords, une guitare, Louis Cozan chante son ancien métier, avec la nostalgie profonde des sentinelles de l’amer.
Fermeture de la bannière
Découvrez l’application France TV installer
Télécharger l'application France tv