Au pouvoir depuis 2010, Viktor Orban est accusé par Bruxelles de plusieurs atteintes à l'Etat de droit : sa mainmise sur le s médias, l'affaiblissement de la justice, la réduction des libertés individuelles, ou encore son peu d'empressement à lutter contre la corruption qui règne dans le pays. Depuis le début de l'invasion de l'Ukraine par l'armée russe, la Hongrie a adopté une position isolée : elle condamne l'agression russe, mais évite de critiquer Vladimir Poutine. Le pays refuse que les livraisons d'armes à l'Ukraine passent par son pays. Quels sont les enjeux de la récente réélection d'Orban ? Quels sont les liens économiques, idéologiques, qui le lient à la Russie ? Jusqu'où un Etat membre peut-il s'affranchir des valeurs communes de l'Union européenne ?
Télécharger l'application France tv