Le club de surf d'Anglet compte six cents licenciés, dont deux cents chez les jeunes. La plupart se forment au sauvetage cô tier, une discipline en vogue, qui leur permet d’acquérir une meilleure connaissance de l’océan. Ce matin-là ils sont une vingtaine, assis face aux vagues de l’Atlantique. Avant d’aller à l’eau, premier réflexe, regarder où se trouvent les bancs de sable et repérer un éventuel courant. Dès leur plus jeune âge, ces apprentis sauveteurs apprennent à déjouer les pièges de l’océan. « C’est fondamental, assure le président de l’Anglet Surf Club Matthias Hegoas. Je suis un ancien sauveteur sur les plages et apprendre aussi jeune à repérer des pièges de l’océan permet de mieux sécuriser nos plages. » Le sauvetage côtier est un sport très exigeant physiquement puisqu’il faut courir, ramer sur une planche et récupérer un nageur. Mais son importance dépasse largement le cadre du sport. Sur le littoral Atlantique beaucoup de clubs de surf ont une section sauvetage côtier. Cet essor rejoint l’un des axes majeurs de la politique de la fédération française de surf pour 2022. L’an dernier elle a lancé un programme baptisé «surfeur sauveur », qui sera développé à partir du mois d’avril. Deux modules numériques seront ainsi fournis à tous les clubs. «On vise d’abord les licenciés, mais on espère également toucher le grand public » nous confie le responsable de ce programme Laurent Rondi. « Le surfeur est un sauveur par nature mais encore faut-il savoir le faire dans des bonnes conditions, avec le bon geste. On va donc proposer des formations » La Gironde est un département pilote. Les premières initiations sont prévues dès ce printemps.  Le sauvetage côtier est à l’honneur dans ce nouveau numéro d’Olatua.
Nicolas Morin nous amène également à la rencontre de Mathias Hegoas, l'un des meilleur body surfeur français. Et pour finir, la rubrique "à 360" : découverte du Rescue board. C’est l’équipement indispensable des postes de secours.
Fermeture de la bannière
Découvrez l’application France TV installer
Télécharger l'application France tv