Toulouse, une histoire de magie La vidéo n'est pas disponible
"Ô la belle vie" vous emmène à Toulouse pour une découverte inédite, loin des images d’Epinal de la ville rose, de Nougaro, des platanes du Canal du midi ou de la cité de l’Espace… Sophie Jovillard part à la découverte d’un Toulouse un peu différent, à  travers un pan de son histoire que peu de gens connaissent : celle de la magie toulousaine. Frédéric  Sem, président du plus vieux club de magie de la ville, lui raconte cette belle aventure, qui a fait de Toulouse un haut lieu de la magie pendant une trentaine d’années. Cette magie reste encore bien vivante et coule aujourd’hui dans les veines d’une génération prometteuse, dont Yacine Monne (alias Yas Magik), cartomane prodige, est le digne représentant. Ce jeune prestidigitateur de tout juste vingt ans, champion de close-up éblouira Sophie avec ses tours de cartes et ses anecdotes étonnantes. Yacine pratique la magie de rue, une magie vivante et proche de son public, qui ne laisse pas le droit à l’erreur. Ce petit prodige a déjà rencontré tous les grands qui l’ont inspiré, et sans aucun doute, il ira loin ! Avec Frédéric Sem, Sophie remonte le cours de cette histoire de magie, à la rencontre de personnalités toulousaines aujourd’hui disparues. Frédéric lui parle du parcours étonnant de Marius Cazeneuve, personnage truculent au génie fou, tour à tour illusionniste, officier de médecine, diplomate, scientifique, peintre et inventeur, et lui-même né à Toulouse en 1839. Au musée Paul Dupuy, Francis Saint-Genez dévoile deux automates directement sortis de la tête du génie Jean-Eugène Robert Houdin, considéré comme le père de la magie moderne : ’horloge mystérieuse et ses aiguilles qui semblent avancer toutes seules, et l’automate « La  leçon de chant », daté de 1844. Celle-ci est une pièce unique : il n’en existe que trois exemplaires dans le  monde ! Pas de magie sans technique donc… L'illusionniste Laurent Bastide, alias professeur Elixir, vous révèle, aux côtés de son ami accessoiriste Bruno Vitti, l’envers du décor des spectacles de magie. Les deux amis se retrouve pour confectionner et améliorer la mallette de tours et le triporteur du magicien. Bruno est un véritable inventeur : son atelier regorge de prototypes fascinants. Sophie a bien sûr, pour finir, le droit à un moment privilégié avec ces magiciens, qui lui montrent, au bar de la Mécanique des fluides, des tours épatants !
Fermeture de la bannière
Découvrez l’application France TV installer
Télécharger l'application France tv