Cette semaine, Mediterraneo vous emmène à Palerme où la lutte contre le Pizzo, l’impôt mafieux imposé aux commerçants, s’ac célère. En Croatie, nous prendrons des nouvelles des habitants de Petrinja, touchés de plein fouet par un fort tremblement de terre en décembre 2020. Enfin, nous tenterons de comprendre pourquoi le British Museum refuse de rendre à la Grèce une partie de la frise du Parthénon.

Ensemble contre la mafia
A Palerme des citoyens luttent au quotidien contre la mafia en incitant les commerçants à ne plus payer l’impôt mafieux, le pizzo. Malgré les arrestations de plus en plus nombreuses Cosa Nostra reste très influente en Sicile, trente ans après les assassinats des juges anti-mafia Giovanni Falcone et Paolo Borsellino.

Les oubliés du séisme
Plus d’un an après le tremblement de terre de décembre 2020, on pense encore ses plaies à Petrinja, épicentre de la catastrophe, à 60 km au sud de Zagreb. Des milliers de  familles ont passé leur deuxième hiver dans des préfabriqués entre promiscuité et précarité. Sans perspective d’avenir ni considération de l’Etat.

Archéologie et diplomatie
Depuis près de 40 ans, Athènes réclame à l’Angleterre les œuvres d’art dérobées au XIXe siècle, dont une bonne partie de la frise du Parthénon. Malgré la récente relance de l’Unesco, le British Museum qui abrite ce trésor archéologique continue de faire la sourde oreille.
Fermeture de la bannière
Découvrez l’application France TV installer
Télécharger l'application France tv