présenté par : Adeline Alexandre, Delphine Chaume

Entretien avec Pierre-Louis Basse pour son ouvrage « Rien n’est perdu », publié aux éditions du Cherche Midi.   Le petit ga ... rçon ne voulait pas de l’école. L’école ne voulait pas de lui. C’était le temps déraisonnable des terrains vagues, du rêve et de la violence. Nanterre, 1971. Un jour de décembre, c’est le choc. L’envie d’apprendre revient avec la lumière d’un tableau de Van Gogh, découvert, main dans la main de sa grande sœur, au musée de l’Orangerie. Il reste sidéré devant « Les Roulottes ». L’échappée belle, la liberté, la fuite, dans une simple toile. Qui lui sauve la mise. Et le petit garçon a laissé les terrains vagues. La renaissance après l’obscurité. Ce roman est l’histoire bouleversante de cette renaissance. Parce que rien n’est perdu. Jamais.
Télécharger l'application France tv