C’est un geste obstétrical officiellement interdit à l’accouchement depuis 2007, presque 15 ans ! Et pourtant, selon une en quête du CIANE (collectif inter-associatif autour de la naissance) publié en 2017, en France, une femme sur 5 affirme avoir subi une expression abdominale, c’est-à-dire une énorme pression exercée sur le ventre pour accélérer la naissance du bébé.  Lucie, 31 ans, est l’heureuse maman de 3 enfants : Maël, 6 ans, Théa 3 ans et Noé, 4 mois.  Il vient pour nous raconter son 3e accouchement, un témoignage qui nous a tous chamboulés puisque qu'elle a failli perdre la vie en mettant Noé au monde.
Télécharger l'application France tv