présenté par : Anne-Elisabeth Lemoine

Hélène Carrère d’Encausse, membre de l'Académie française, revient sur la féminisation des noms. "On a toujours su que les noms de métiers avaient un féminin parce que ça traduisait des réalités, un boulanger avait une femme qui exerçait avec lui était boulangère. Les fonctions c'est là qu'était la difficulté parce qu'elles n'appartiennent pas à la personne. Elles sont neutres. En français il n'y a pas de neutre, c'est ça le problème. On a considéré que le masculin faisait fonction de neutre". L'historienne française dénonce ensuite l'écriture inclusive qui "complique tout et tue le texte".
Télécharger l'application France tv