présenté par : Anne-Elisabeth Lemoine, Patrick Cohen, Emilie Tran NGuyen, Pierre Lescure, Marion Ruggieri, Antoine Genton


Pendant la pandémie, des milliers d'avions sont restés cloués au sol. La reprise s'effectue depuis plusieurs semaines , avec notamment 200 000 vols en France vendredi 11 juin.   Mais pour Augustin De Romanet, PDG du groupe Aéroports de Paris (ADP), il faut rester prudent : "Nous avons un quart du trafic habituel. Tant que l'Asie, l'Afrique et l'Amérique Latine seront dans des zones rouges, nous ne pourrons pas avoir de retour à la normale."   Il existe deux autres menaces contre la reprise : le risque de saturation des aéroports et la possibilité de grèves. "Nous avons dû faire des suppressions d'indemnités kilométriques. Je vais rencontrer les équipes dans les semaines qui viennent." 
Télécharger l'application France tv