présenté par : Anne-Elisabeth Lemoine, Patrick Cohen, Bertrand Chameroy, Pierre Lescure, Marion Ruggieri, Emilie Tran NGuyen, Mohamed Bouhafsi, Matthieu Belliard

Emma Haziza, hydrologue et fondatrice de Mayane, et Laurent Romejko, journaliste météo France 3 sont les invités de C à vou s. Le mois de mai est bien parti pour devenir le mois de mai le plus chaud jamais enregistré en France. La menace de sécheresse vient cette année de cet hiver. "Effectivement chaque année on a eu des années historiques, mais la plupart du temps on sortait d'un hiver excédentaire en eau", explique Emma Haziza. "On a démarré une sorte de non hiver, c'est-à-dire après la période de recharge où les pluies sont réellement efficaces, on démarre sans rien." Les orages prévus dans les prochains jours ne seront pas suffisants pour pénétrer en profondeur dans les sols, ajoute Laurent Romejko.   Faut-il mettre en place des priorités d'accès à l'eau ? Au Chili, les agriculteurs sont prioritaires. En France, la politique est à l'inverse de limiter les agriculteurs et les industries afin de protéger les habitants. Selon Emma Haziza, la sécheresse actuelle interroge sur nos modes de vie. "Le cycle de l'eau est en train de s'accélérer, ça va deux fois plus vite à évaporer et précipite deux fois plus rapidement. Quand ça précipite dans une ville, on a des effets de ruissellements massifs qui emmènent tous les polluants sur leur passage et finissent dans nos rivières."
Télécharger l'application France tv