Procès Depp/Heard : les dérives #MeToo ?  La vidéo n'est pas disponible

présenté par : Karim Rissouli, Thomas Snégaroff, Laure Adler, Camille Diao

Après six ans de lutte intense entre Amber Heard et Johnny Depp, la justice a enfin rendu son verdict. La superstar et son ex épouse s’accusaient mutuellement de violences conjugales lors d’audiences suivies quotidiennement par des dizaines de millions de personnes. Le procès Depp-Heard est une illustration parfaite de la justice-spectacle avec deux acteurs qui s’affrontent dans un déballage souvent scabreux et des fans qui se déchirent à coup de hashtags sur les réseaux sociaux. Si la tête d’affiche de Pirates de Caraïbes ressort blanchit de cette affaire contre son ex-femme condamnée à lui verser 15 millions de dollars pour diffamation, ce procès reflète à lui seul son époque et certaines de ses dérives. Cinq après la libération du mouvement #MeToo, ce cas d’école est devenu éminemment politique. Alors que Johnny Depp a été banni d’un grand nombre de plateaux de cinéma avant même d’avoir été jugé, faut-il y voir l’incarnation des dérives de #MeToo ? Le harcèlement et les menaces à l’encontre d’Amber Heard pour avoir dénoncer les violences de l’acteur américain remettent-ils en cause la parole des femmes ? Le débat est ouvert.   Invités
  - Sonia Devillers, journaliste, productrice de l’émission "L’Instant M" sur France Inter   - Constance Vilanova, journaliste, co-fondatrice du collectif DoublePeine   - Sabine Prokhoris, philosophe, psychanalyste, auteure du "Mirage #MeToo" aux éditions Le Cherche Midi   - Sophie Obadia, avocate   - Alice Augustin, reporter à Elle   La liste Camille et Laure :   - Série American Crime Story disponible en DVD, VOD et différentes plateformes - Marilyn, ombre et lumière de Norman Rosten, éditions Seghers
Télécharger l'application France tv