France.tv - Programmes et replay des chaînes France Télévisions
La vidéo n'est pas disponible

présenté par : Caroline Roux, Axel de Tarlé

Que pourrons-nous faire au mois de juin ? Après un premier déverrouillage le 11 mai, le Premier ministre va détailler ce jeudi ... à 17 heures la phase deux du déconfinement qui entrera en vigueur le 2 juin prochain. Une nouvelle étape très attendue par les Français qui depuis plusieurs jours s’interrogent : pourra-t-on franchir la barrière des 100 kilomètres ? Collèges et Lycées vont-ils rouvrir ? Quid des bars, restaurants, piscines, parcs et jardins ? Enfin toutes les régions seront-elles en vert ?   Jusqu’à présent, la fameuse carte de la situation épidémiologique divise la France en deux, les régions où l'épidémie circule peu et où les services de santé ne sont pas saturés (vert), et celles où, inversement, la situation sanitaire pèse toujours sur le système de santé (rouge). Mais désormais les passages aux urgences pour cause de Covid-19 représentent partout moins de 6 % des patients examinés et dans toutes les régions les lits de réanimations sont occupés à moins de 60 % par des malades graves du nouveau coronavirus. Dans ce contexte, les choix du gouvernement pour cet acte 2 devraient s'appuyer sur une carte de la situation sanitaire remaniée avec des critères supplémentaires et la prise en compte des nouveaux outils de traçage des patients contaminés, dont l’application StopCovid.   Validée par la Cnil qui estime qu’elle respecte les lois relatives à la vie privée, cette application pour smartphone permet à une personne positive au coronavirus d’alerter automatiquement tous les utilisateurs avec lesquels elle a eu un "contact prolongé" récemment pour qu’ils se fassent tester à leur tour. Décriée par l’opposition et quelques marcheurs pour ses atteintes aux libertés individuelles, l’application StopCovid vient d’être adoptée à l’Assemblée et au Sénat dans un climat de très fortes tensions. Elle devrait être téléchargeable à partir de ce week-end sur la base du volontariat. L'aboutissement de longs débats avec, à l'arrivée, une appli pour l’instant imparfaite sur iPhone.   Le long du littoral, c’est une autre bataille qui fait rage, cette fois autour des plages. Appel au civisme, menace de contraventions, patrouilles quotidiennes… Dans de nombreuses communes, les maires font tout pour faire respecter les règles sanitaires en bord de mer. Et ainsi, éviter d’avoir à fermer de nouveaux les plages. Mais confrontés à "des comportements inacceptables", les élus de trois communes du Morbihan s’y sont déjà résolus.   Alors que prévoit l’acte 2 du déconfinement ? 100 km, parcs, restaurants, plages, est-ce la fin des restrictions ? A l’instar de ses voisins européens, la France va-t-elle accélérer ?   Invités :    - Christophe Barbier, éditorialiste politique à L’Express   - Soazig Quéméner, rédactrice en chef du service politique de Marianne   - Brice Teinturier, directeur général délégué de l’Institut de sondages IPSOS   - Dominique Costagliola, épidémiologiste, directrice de recherches à l'Institut Pierre Louis d'Epidémiologie et de Santé Publique