Noël en famille si... La vidéo n'est pas disponible
Les commerçants samedi prochain, les Français avant les fêtes et les restaurateurs en dernier… Emmanuel Macron a présenté hier ... soir le calendrier d’un déconfinement progressif. Trois dates clés sont à retenir : le 28 novembre, le 15 décembre et le 20 janvier.

À partir de samedi prochain, tous les commerces et les services pourront ainsi rouvrir jusqu'à 21 heures. L'attestation de déplacement restera en vigueur, mais seront désormais possibles des promenades dans un rayon de 20 kilomètres autour de son logement et pour trois heures, les activités extrascolaires en plein air et les offices dans les lieux de culte "dans la stricte limite de trente personnes". Si la situation sanitaire continue de s’améliorer, le confinement sera levé à la mi-décembre et remplacé par un couvre-feu national de 21 heures à 7 heures, avec une exception pour les soirées du 24 et du 31 décembre où la circulation sera libre. À compter de cette date, "nous pourrons donc à nouveau nous déplacer sans autorisation, y compris entre régions, et passer Noël en famille", mais en limitant les "déplacements inutiles", a expliqué le chef de l'État. Les rassemblements familiaux seront donc autorisés et des perspectives se dessinent pour les cinémas, théâtres et musées, qui pourraient rouvrir avant les fêtes, en revanche les stations de ski devraient, elles, rester fermées jusqu’en janvier. Enfin si le nombre de contaminations quotidiennes par la Covid-19 reste sous la barre des 5 000 au 20 janvier, les restaurants, bars et les salles de sport pourront rouvrir, et les lycées être pleinement ouverts, avec la totalité des élèves.

En ce qui concerne la vaccination contre la Covid-19, le président de la République a indiqué qu’elle ne sera pas obligatoire, et qu’elle pourrait démarrer "fin décembre-début janvier" sous "réserve de validation par les autorités sanitaires" pour "les personnes les plus fragiles et donc les plus âgées". "Un comité scientifique sera chargé du suivi de la vaccination. Un collectif de citoyens sera aussi mis en place pour associer plus largement la population et je tiens à ce que celle-ci se fasse dans un cadre totalement transparent", a précisé Emmanuel Macron.

Enfin le chef de l’État a décidé d’ouvrir le débat sur l’isolement contraint des personnes contaminées à la Covid-19. "Un vrai débat démocratique doit se tenir, mais si nous voulons éviter un confinement, nous devons être plus contraignants à l'égard de celles et ceux qui ont le virus" a déclaré Emmanuel Macron. Le groupe Agir ensemble (allié de La République en marche) doit déposer ce mercredi un projet de loi en ce sens à l’Assemblée nationale. Cette mesure est également portée par le collectif France Assos Santé. Dans une tribune publiée par Le Parisien hier, ce collectif, qui fédère 85 associations d'usagers de la santé, réclame un isolement plus strict des personnes positives et de leurs cas contacts pour éviter un troisième confinement de la population. Mais la mesure divise. D’autres craignent en effet que les Français évitent de se faire tester pour être sûrs de ne pas devoir s'isoler. L'argument avait notamment été mis en avant par le Premier ministre, Jean Castex, qui avait fait part de ses réserves : "Moi je suis persuadé que vous avez des gens, si vous leur dites 'Vous avez une obligation de vous isoler', ils ne se feront pas tester". Quand, du côté des médecins, beaucoup plaident surtout pour davantage d'accompagnement personnalisé.

Attendues, les annonces du chef de l’État ont fait des heureux mais aussi beaucoup de mécontents… Alors quelles sont les grandes étapes du déconfinement ? Quelle est la stratégie de la France en matière de vaccination ? Un isolement "contraint", c’est quoi ?     Invités :   - Cécile Cornudet, éditorialiste politique aux Echos - Fanny Guinochet, journaliste spécialiste des questions économiques et sociales - Chroniqueuse à France Info - Alain Bauer, professeur de criminologie et expert en gestion de crise - Anne-Claude Cremieux, professeure de maladies infectieuses à l'hôpital Saint-Louis à Paris 
Télécharger l'application France tv