Nouvelles libertés... mais nouveaux variants ! La vidéo n'est pas disponible

présenté par : Caroline Roux, Axel de Tarlé

Un déconfinement en quatre étapes, si tout va bien… Le chef de l’Etat a détaillé hier son calendrier de sortie de la crise : ... théâtres, cinémas, commerces, stades et terrasses pourront à partir du 19 mai accueillir à nouveau du public, avec des jauges réduites. Le couvre-feu sera lui repoussé à 21 heures le 9 juin, date où les Français pourront se rendre dans les salles de cafés et restaurants, mais aussi dans les salles de sport et de concerts. Avant une libération prévue le 30 juin avec la fin du couvre-feu. Mais tout ceci reste néanmoins conditionné à l’évolution de la situation sanitaire. Et ce alors que le variant indien vient de faire son apparition en France, avec sept cas détectés en Nouvelle-Aquitaine, Bouches-du-Rhône et en Guadeloupe, et que le variant sud-africain circule de manière accrue en Île-de-France.   Du côté de la vaccination, les choses bougent également. Jeudi près de 550.000 injections vaccinales ont été effectuées en l'espace de 24 heures en France, un record, mais de nombreux créneaux demeurent disponibles et des doses de vaccins sont perdues. Pour éviter cela, le ministre de la Santé a annoncé ce vendredi l’élargissement de la vaccination à toutes les personnes qui souffrent de maladies chroniques, sans critère d'âge. Au total, ce sont 4 millions de nouvelles personnes qui vont avoir accès à la vaccination. Le gouvernement a également décidé l’ouverture de la vaccination à tous les habitants de plus de 18 ans, sans restriction, dans une grande partie des territoires d’outre-mer et même à 16 ans à Mayotte.   Le ministre de la Santé a également indiqué avoir "saisi" la Haute autorité de Santé (HAS) pour étudier la possibilité de permettre à tous les volontaires, quel que soit leur âge, de se faire vacciner à l'AstraZeneca en signant une décharge. Ce vaccin est actuellement réservé en France aux plus de 55 ans. Aux États-Unis la limite d’âge est fixée à 21 ans et en Angleterre à 35 ans. Enfin le président de la République a confirmé dans un tweet ce vendredi que tous les adultes pourront se faire vacciner à partir du 15 juin.   Invités :   - Pr. Vincent Maréchal, professeur de virologie à La Sorbonne Université - Nathalie Mauret, journaliste politique pour le groupe de presse régionale Ebra  - Anne Le Gall, journaliste santé à Europe 1 - Pr Yves Coppieters, épidémiologiste, professeur de santé publique, directeur du centre de recherche Épidémiologie et biostatistique de l'École de santé publique de Bruxelles
Télécharger l'application France tv