On fait quoi pour les vacances ? La vidéo n'est pas disponible

présenté par : Caroline Roux, Axel de Tarlé

Le monde du tourisme peut enfin repartir. À quoi ressembleront donc nos vacances ? Depuis l’annonce de la levée progressive des restrictions, les Français peuvent enfin faire des projets pour cet été. Les professionnels du tourisme ont d’ailleurs observé une nette augmentation des réservations. À quoi peut-on s’attendre pour ces vacances ? Quelles seront leurs destinations favorites ?   Après les annonces du Premier ministre Jean Castex, le 21 avril dernier, et la levée de la limitation de déplacements à 10 km, les réservations ont explosé pour le mois de mai et les vacances d’été : +25% pour les recherches effectuées sur Airbnb, +50% d’activité sur le site d’Expedia et +200% de croissance des réservations chez Pierre&Vacances pour les week-ends de mai. Des chiffres rassurants pour les professionnels qui s’attendent à une haute saison, meilleure qu’en 2019. Et pour encourager les Français à partir, la SNCF a mis en vente 5 millions de billets de train à 39 euros maximum pour les vacances d’été. Mais sera-t-il aussi possible de partir à l’étranger ? "Oui, oui, bien sûr", a répondu Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État en charge du Tourisme. "On a suffisamment imposé de contraintes aux Français pour ne pas leur dire comment organiser leurs vacances", a-t-il poursuivi, même si ce dernier préconise un été bleu-banc-rouge.   En Grèce, tous les moyens sont bons pour attirer les voyageurs. Le pays a lancé une vaccination massive de ses îles, destinées à recevoir l’appellation "Covid free". L’objectif : faire revenir les touristes dès la mi-mai en leur garantissant l’immunité au Covid. Selon les autorités, tous les habitants majeurs des îles de 1 000 habitants, soit la moitié des 227 îles habitées, ont été vaccinés. Car la Grèce ne peut pas se permettre de rater cette saison : le tourisme représente environ 20% de son PIB, la réouverture est donc vitale. L’été dernier, le pays avait accueilli cinq fois moins de visiteurs que l’année précédente, soit une perte de recettes de près de 72 milliards d’euros.   Et l’été s’annonce chaud. Selon les prévisions de Météo France, l’été 2021 sera plus sec et plus chaud que la normale sur une grande partie de la France pour les mois de mai, juin et juillet. Il s’agit bien entendu d’une tendance : du fait d’une atmosphère très chaotique, rappellent les experts, le temps qu’il fait ne peut être prévisible à plus de dix jours actuellement.   Où les Français vont-ils partir en vacances ? Vont-ils privilégier un été dans l’Hexagone ? Comment la Grèce se prépare-t-elle à accueillir de nombreux touristes ? Comment les experts de Météo France obtiennent-ils de telles prévisions plusieurs mois à l’avance ?   Invités :   - Magali Reghezza, géographe
 
- Sandra Hoibian, directrice du pôle société du CREDOC
 
- Jean Viard, sociologue, auteur de "La révolution que l’on attendait"
 
- Richard Vainopoulos, président du réseau d'agences de voyages TourCom 
Télécharger l'application France tv