Pécresse - Bertrand : l'été meurtrier La vidéo n'est pas disponible

présenté par : Axel de Tarlé

Elle n'a finalement pas attendu la rentrée. Avant que Xavier Bertrand ne prenne trop d'avance dans les sondages, Valérie Pé cresse s'est lancée à son tour dans la course à l'Élysée, en officialisant le 22 juillet dernier sa candidature à la primaire de la droite et du centre. À peine réélus à la tête de leur région respective, les deux candidats s'apprêtent donc à s'affronter pour représenter leur camp aux élections d'avril prochain.   Car si Xavier Bertrand refuse pour l'instant de participer à une primaire, il semble difficilement imaginable de voir plusieurs candidats représentant la droite en 2022. L'automne risque donc d'être houleux, surtout que d'autres candidatures risquent d'apparaître, comme celle de Laurent Wauquiez ou de Bruno Retailleau. En attendant, c'est l'été, et à neuf mois du scrutin, les deux candidats déclarés font campagne avec ou sans caméras.   Pendant ce temps-là à gauche, Fabien Roussel, le candidat communiste a commencé sa campagne lui aussi, alors que son parti a cette fois-ci décidé de se détacher de la France insoumise. Le secrétaire national du PCF n'hésite pas à aborder un thème habituellement cantonné aux discours de droite : la sécurité. Déjà présent fin mai à la manifestation des policiers devant l'Assemblée Nationale, Fabien Roussel assure vouloir aller sur ce terrain pourtant source de division à gauche. Enfin, à l'extrême-droite, Marine Le Pen tente de faire bonne figure après sa claque aux Régionales et semble durcir le ton pour ne pas perdre ses électeurs les plus radicaux. Mais un autre candidat pourrait lui faire de l'ombre : le polémiste Eric Zemmour, a priori dans les starting-blocks lui aussi pour 2022. Sa candidature changerait à coup sûr la donne de ce côté-là de l'échiquier politique.   Alors, quel est le rapport de force entre Valérie Pécresse et Xavier Bertrand ? Fabien Roussel mènera-t-il sa candidature jusqu'au bout ? Quelle place tiendra la sécurité dans la campagne ? Marine Le Pen doit-elle avoir peur d'Eric Zemmour ?     Invités :   - Dominique Reynie, directeur général de la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol), Professeur à Sciences Po - Louis Hausalter, journaliste politique – Marianne - Isabelle Veyrat-Masson, directrice de recherche – CNRS, spécialiste de communication politique - Émilie Zapalski, communicante politique
Télécharger l'application France tv