c dans l'air

inscrivez-vous pour visionner cette vidéo et profiter de l'expérience france.tv

C dans l'air
Délinquance : des maires en première ligne

diffusé le mar. 11.09.18 à 17h50
magazines d'actu | 70 min | tous publics
toutes les vidéos ajouter à ma liste

C'est la fusillade de trop pour le maire de la Seyne-sur-Mer dans le Var. Dans la nuit de dimanche à lundi, deux personnes, dont un adolescent de 14 ans, ont été tuées dans un probable règlement de comptes à l'arme automatique. Depuis le début de l’année, la criminalité liée au trafic de drogue s’intensifie dans les cités entourant la ville de Toulon. Celles de La Seyne-sur-Mer n’y échappent pas et le maire de la commune qui dénonce mois après mois le manque de renfort policier octroyé, se dit aujourd’hui « fou de rage ». « Il est scandaleux, alors que j'alerte depuis deux ans sur l'évolution très inquiétante du climat local que le Var soit, une nouvelle fois, placé hors champ de vision de la puissance publique de l'État », a-t-il déclaré.

 

Pour tenter de parer l'urgence, l’édile a annoncé la mise en œuvre provisoire d'un couvre-feu pour les mineurs. Il a également ordonné un renforcement de la vidéo-surveillance et a demandé à la préfecture "le déploiement de forces mobiles de nature à sécuriser la ville ». L’ensemble des douze maires de la métropole toulonnaise ont également  interpellé « solennellement, mais fermement, le gouvernement, afin que soit débloquer en urgence des moyens supplémentaires et adaptés" à une métropole de 430.000 habitants.

 

Ce cri d'alarme des édiles du Var fait écho à celui lancé par le maire (EELV) de Grenoble dans une vidéo postée ce week-end sur sa page Facebook. "Nous sommes clairement dans une situation critique", estime l’élu filmé dans le centre d’opération de la police municipale grenobloise. Aujourd’hui poursuit Eric Piolle «le sentiment d’abandon est fort quand on voit que des renforts d’effectifs nationaux de gendarmerie ont été affectés dans les villes cossues, les villes les plus riches du territoire". En août dernier, le syndicat Alliance Police Nationale avait également dénoncé l’insécurité "catastrophique" régnant dans la ville de Grenoble, comparée à un "Chicago français".

 

Alors comment améliorer la sécurité dans notre pays ? Un rapport parlementaire rendu ce mardi au gouvernement plaide pour une montée en puissance de la sécurité privée et des polices municipales, dont il propose notamment de rendre l’armement obligatoire. Une idée qui fait son chemin depuis plusieurs années et qui suscite le débat : Faut-il ou non armer tous les policiers municipaux ?

 

Invités :

 

Alain BAUER - criminologue

Elise VINCENT - reporter Police/Justice au Monde

François PUPPONI- ancien Maire de Sarcelles

Christophe ROUGET - porte-parole du Syndicat des cadres de la sécurité intérieure

du même programme

Macron

C dans l'air
Macron et l'emploi

4J

à voir aussi

+30J
+30J