présenté par : Jamy Gourmaud

La baie de Somme est "un désert humide et plat où la mer, en se retirant, a laissé des lacs oblongs, des f laques rondes, des canaux vermeils où baignent les rayons horizontaux" écrivait Colette au début du XXe siècle. La romancière est tombée amoureuse de ces paysages où elle passera plusieurs étés. Depuis 1999, la Baie de Somme appartient même au club très fermé des plus belles baies du monde. Située dans les Hauts-de-France, elle s'étend entre la pointe de Saint-Quentin et celle du Hourdel sur une superficie de 70 kilomètres carrés. C'est ici que la Somme se jette dans la Manche. Il est rejoint au nord par la Maye et le Dien, trois fleuves côtiers. Les eaux douces et l'eau de la mer s'y mélangent pour former des eaux saumâtres.

La pêche à pied est un loisir très populaire en baie de Somme. Cet endroit qui regorge de bigorneaux, de bulots, de crevettes, de palourdes, de coques. d'étrilles. Pour faire le plein, Evan Adelinet s'y est essayé en vérifiant bien les horaires de marées au préalable pour ne pas se faire surprendre. La cachette d'un couteau se repère grâce à deux petits trous dans le sable. L'astuce pour le faire sortir c'est de déposer du gros sel afin de le faire sortir pour l'attraper. Attention, la pêche aux coquillages est réglementée. Il faut laisser les plus petits coquillages et il y a des jours d'interdiction et des zones de prélèvements déterminées.

À partir des années 70, on commence à prendre conscience de l'importance de préserver cet environnement exceptionnel face à l'urbanisation. Le parc du Marquenterre, une réserve ornithologique de 200 hectares est créée en 1973. Il constitue le cœur de la réserve naturelle nationale de la Baie de Somme qui s'étend sur 3021 hectares. Grâce à ces mesures de protection, l'estuaire de la Somme est aujourd'hui l'une des plus importantes haltes européennes pour les oiseaux avec plus de 360 espèces répertoriées. Ce territoire très varié est un parfait garde-manger pour les oiseaux. Chaque espèce à sa saison de prédilection. Tout est prévu pour les observer sans les déranger. Il est interdit de quitter le chemin tracé par les guides et il ne faut pas s'approcher des volatiles. 170 000 touristes s'y rendent chaque année pour les observer.

Hélène Gateau présente les phoques de la Baie de Somme. Chassés pour leur fourrure et leur graisse, ils ont disparu des marais après la guerre, mais depuis les années 90, ils reviennent en force et font désormais partie de la carte postale typique de la Baie de Somme. On dénombre environ 600 phoques veau-marin et 250 phoques gris. Plus petits, les phoques veau-marin sont des sédentaires. Ils se reproduisent dans la baie et ne s'aventurent pas très loin pour chasser. Tandis que les phoques gris sont originaires de la mer du Nord. L'un comme l'autre, ils aiment se prélasser sur les bancs de sable découverts à marée basse.

" Vingt Mille Lieues sous les mers" a été écrit par Jules Verne à Crotoy en baie de Somme. L'auteur s'y installe en 1865 car son médecin lui recommande l'air marin. Il s'intègre sans difficulté et observe les marins dont il récupère les anecdotes pour nourrir ses romans. Les paysages qu'il décrit évoquent aussi ceux où il se promène. La forme de l'île mystérieuse aurait été calquée par celle de la Somme, mais à l'envers. Jules Verne a peut-être pu observer le rayon vert. Au moment où il passe sous l'horizon un éclat vers apparaît un court instant. Ce phénomène a directement inspiré son roman, "Le rayon vert". Il prend goût à la vie dans la baie et se fait construire trois bâteaux de plus en plus grands. En 1870, il quitte la baie de Somme pour Amiens, mais il n'oubliera jamais le Crotoy.

La baie de Somme a beaucoup influencé les Impressionnistes, attirés par la lumière, la nature sauvage et les scènes de pêche. Francis Tattegrain est l'un des artistes locaux les plus estimés. Le développement du chemin de fer rend la baie plus accessible. Eugène Boudin, maître de Claude Monet, est fasciné par Saint-Valery qu'il peint plus de 60 fois. Dans les années 1890, c'est Edgar Degas qui vient poser ses valises dans la baie. Dans un style radicalement opposé, Georges Seurat vient également aérer sa palette en baie de Somme.
Télécharger l'application France tv