présenté par : Jamy Gourmaud

La maison de Claude Monet abrite un écrin végétal florissant. Le jardin de Giverny est une porte ouverte sur l’univers du p eintre, véritable paradis terrestre qui aurait inspiré les plus belles toiles de l’artiste. Le maître de l’impressionnisme a vécu dans ce petit village de Normandie pendant plus de 43 ans et y a réalisé ses plus grands chefs-d'œuvre. Parmi elles, son jardin : un tableau qui change de couleurs à chaque saison et qui se renouvelle encore aujourd’hui, un siècle après sa mort. Situé dans le département de l’Eure, Giverny n’est pas une bourgade comme les autres et attire des milliers de visiteurs chaque année venus admirer le jardin et la maison du plus célèbre peintre impressionniste. C’est en 1883 alors âgé de 43 ans que Claude Monet décide de se mettre au vert et de se rapprocher de la nature pour recouvrer l’inspiration. A quelques kilomètres de Paris, ce village verdoyant est le meilleur endroit pour y construire un havre de paix dans lequel il fait bon vivre. Jamy nous dépeint ce coin de paradis, véritable source d’inspiration de Claude Monet.    Giverny est l’un des sites les plus visités de Normandie. Les touristes affluent par milliers des quatre coins du monde pour admirer la splendeur de cet écrin de verdure, un vrai défi pour ce petit village de charme. Comment profiter de ce succès sans se transformer en parc d'attractions ? Laura Miret nous montre l’envers du décor derrière la carte postale.    Parmi la collection pharaonique des toiles de Monet, "les nymphéas" installé dans le musée de l’Orangerie à Paris, signe le plus grand succès du peintre. Tout le monde a en tête ce sublime tableau qui dépeint un paysage bucolique découpé en huit compositions qui couvrent 200m2. Cette œuvre magistrate est surnommée "la Sixtine de l’Impressionnisme". Nénuphars, reflet d’arbres et de nuages, branches de saule… Tout est là pour donner au spectateur « l’illusion du monde sans horizon et sans rivage » comme disait le peintre lui-même. Cette série de tableaux couronne le cycle des nymphéas débuté 30 ans plus tôt. Jamy nous plonge dans ce décor féerique, œuvre de toute une vie.    Après la disparition de Claude Monet en 1926, les somptueux jardins de Giverny sont laissés à l’abandon. 50 ans plus tard, un homme va leur redonner de leur superbe en reconstituant le chef d’œuvre à l’identique. David Chemla nous raconte cet incroyable sauvetage pour restituer la splendeur du petit paradis de Claude Monet.    En 1886, Paul Durand-Ruel, le galeriste de Claude Monet, s'envole pour les États-Unis pour faire connaître le travail de son artiste Outre-Atlantique. Ce voyage va être à l’origine d’un nouveau mouvement pictural : l’impressionnisme américain. Mises à l’honneur dans des expositions à Boston et à New-York, les toiles de Monet rencontrent un succès immédiat. Pour une génération de jeunes peintres américains, la découverte de l’impressionnisme est un choc qui bouleverse leur vision de l’art pictural. Certains ne tardent pas à se regrouper en colonies d’artistes pour suivre les traces du peintre français. Jamy nous brosse le portrait de la mode impressionniste aux États-Unis, pays qui nourrit une vraie passion pour ce courant artistique.    Giverny n’est pas la seule commune française associée à la peinture. Barbizon s’est aussi lovée une place de choix dans le cœur de la palette d’artistes qui y ont séjourné. Camille Jouneaux nous explique les atouts picturaux de cette région qui s'est fait une réputation chez les impressionnistes. 
Télécharger l'application France tv