Bien que la parole se libère progressivement, la plupart des femmes victimes de violence peinent à en parler, surtout lorsq ... u'il s'agit de violences conjugales. Oser parler est une étape difficile à franchir. Et déposer une plainte contre son agresseur l’est encore plus. Cette action est pourtant indispensable pour se protéger.   Les témoignages de Mélanie, Yvelise et Christine, nous aident à comprendre ce qui doit changer pour faciliter cette démarche. Pour que les femmes sentent que leur parole sera accueillie et reconnue, et pour les sourdes, que la communication ne soit plus un obstacle, dans cette épreuve déjà douloureuse.   Le 3919 est le numéro de téléphone pour les femmes victimes de violence.     Le portail de signalement des violences sexuelles et sexistes : https://www.service-public.fr/cmi ou bien le site du gouvernement qui reprend les numéros et le portail : https://arretonslesviolences.gouv.fr Citad’elles, le lieu pour les femmes victimes de violences à Nantes : www.nantescitadelles.fr   La FSCS, Femmes Sourdes Citoyennes et Solidaires : http://fscs.asso.free.fr Droit Pluriel : https://droitpluriel.fr Le 114 : https://www.info.urgence114.fr L’association Solidarité Femmes : http://www.solidaritefemmes.org Le centre de ressources Hubertine Auclert que je trouve passionnant : www.centre-hubertine-auclert.fr    
Télécharger l'application France tv