Picasso, métamorphoses en bleu et rose La vidéo n'est pas disponible

réalisé par : Gaëlle Royer

De la trajectoire hors-norme de Picasso, les périodes bleue et rose se détachent rarement à leur juste valeur. Condensées d e 1901 à 1907 et reléguées dans l’ombre des grandes toiles cubistes, elles sont souvent effleurées, schématisées, bien peu étudiées pour elles-mêmes. À y regarder de plus près, pourtant, elles portent en germe toute l’œuvre à venir : c’est à ce moment que Picasso rompt avec l’enseignement de son père, à ce moment qu’il se libère de l’académisme des Beaux-Arts et qu’il essaie fiévreusement toutes les techniques, toutes les signatures et tous les maîtres pour inventer sa propre voie.   Du séjour décisif qu’il fit à Horta à 17 ans, à la création des « Demoiselles d’Avignon », sa première œuvre cubiste, en 1907, le film retrace cette période majeure, caractérisée, sur le plan personnel comme sur le plan artistique, par un combat entre un insatiable appétit de vie et une envahissante part d’ombre. Mêlant archives inédites et tournages sur les lieux clés de la période (Barcelone, Horta, Gósol, Montmartre), le film entrecroise deux récits : celui, intime, de l’ami Sabartés et celui, plus distancié, du commentaire qui nous entraîne dans le décryptage des œuvres.   Documentaire coproduit par Program 33/Le Musée d'Orsay, avec la participation de France Télévisions. 2018 Réalisatrice : Gaëlle Royer. Narration : Emma de Caunes et Eric Caravaca.
Télécharger l'application France tv