Femme de pouvoir et mère de famille : quels conflits ? La vidéo n'est pas disponible

présenté par : François Busnel

Les livres d'Élisabeth Badinter ont fait avancer la société sur de nombreux points : grâce à ses travaux sur la maternité, sur le féminisme, sur la laïcité ou encore sur l'importance de la culture. Spécialiste du siècle des Lumières, auteure de nombreux ouvrages qui ont fait bouger les lignes, la philosophe et historienne fait paraître un nouvel ouvrage "Les conflits d’une mère" aux éditions Flammarion.   Elle nous fait découvrir Marie-Thérèse d'Autriche, mère de Marie-Antoinette, qui a été pendant 40 ans la souveraine la plus puissante de son temps. Comment peut-on concilier exercice du pouvoir tout en étant la bonne mère de 16 enfants ? C'est cet aspect de Marie-Thérèse d'Autriche qui est dévoilé...   "Cette femme n’a pas eu de vrai modèle maternel et pourtant, elle a réussi tout en élevant ses 13 enfants, trois étant morts jeunes, à réaliser deux guerres (de sept ans) tout en accouchant de 16 enfants, en travaillant 15 heures par jour. Elle a véritablement réussi à les élever à une époque où les souveraines ne prêtaient pas attention à leurs descendants." 
Pour l’historienne, "Marie-Thérèse d’Autriche est une césure dans l’histoire de la maternité et des comportements maternels."
Télécharger l'application France tv