présenté par : François Busnel

En été 1958, Annie Ernaux est monitrice dans un camp de vacances. À l’aube de ses 18 ans, elle découvre tout ce qu’une jeun e fille de cet âge peut découvrir, à savoir la séduction, le sexe et la domination masculine. "Mémoire de fille" est publié un an et demi avant le mouvement "Mee too". Encore aujourd’hui, l’auteure ne veut pas utiliser le mot "viol". "Je ne l’ai pas vécu comme un viol. On disait "céder". Elles ont cédé à des hommes dont elles ne voulaient pas. (…) Pas à pas, je vois que cette fille que j’ai été, elle consent. C’est tout ce que je peux dire", confie-t-elle.
Télécharger l'application France tv