présenté par : Maya Lauqué, Thomas Isle

Jugés non-essentiels, les librairies, les magasins de jouets, ou encore les commerces de textile ont dû baisser le rideau à ... l’annonce du reconfinement. Si certains ont mis en place le “click and collect” pour assurer leur activité, la grande majorité des commerçants se sentent lésés et s’élèvent contre le géant américain Amazon, toujours autorisé à vendre ces produits. La ministre de la culture, Roselyne Bachelot, comme la maire de Paris, Anne Hidalgo ont toutes deux appelé à ne pas acheter sur internet. Alors la guerre contre Amazon est-elle déclarée ?
Télécharger l'application France tv