Amiante, un espoir de justice La vidéo n'est pas disponible
Il s’agit de l’un des plus grands scandales de ces dernières décennies. À l’origine de 100 000 morts, l’amiante a été autor ... isé pendant des années, et ce, en dépit d’une dangerosité établie. Depuis vingt-cinq ans, deux hommes mènent un combat sans relâche pour établir la responsabilité de ceux ayant œuvré en sous-main pour autoriser la substance assassine. L’ouvrier Pierre Pluta et le mathématicien Michel Parigot ont ainsi allié leurs efforts pour traduire en justice les membres du CPA (Comité permanent amiante), lobby introduit jusque dans les plus hautes sphères de l’État pendant les années 1980, et dont l’objectif fut de faire perdurer coûte que coûte l’usage de l’amiante. Dans leur quête de justice, les deux hommes furent épaulés pas un expert des prétoires, l’avocat Éric Dupond-Moretti, aujourd’hui ministre de la Justice.
Mais qui furent les membres de ce mystérieux CPA ? De quels obscurs protagonistes défendaient-ils les intérêts ? La réalisatrice Aude Rouaux a tenté de répondre à ces questions en interrogeant lanceurs d’alerte, personnes contaminées, médecins, mais aussi certains professeurs donnant leurs cours dans des locaux contaminés par la substance cancérogène. Le film donne également la parole à des parents dont les élèves sont exposés à la fibre mortelle. Avec, au-delà de ces témoignages, un constat inquiétant, puisque, à ce jour, la matière toxique est toujours largement disséminée dans le bâti hexagonal.       En partenariat avec La Croix.
Télécharger l'application France tv