Bolivie, le chemin de la mort La vidéo n'est pas disponible

réalisé par : Stéphane Rodriguez, Daniel Lainé, Philippe Lafaix

Il y a deux mondes en Bolivie. Celui de l’Altiplano, territoire perché à plus de 4000 mètres d'altitude, et celui du bassin amazonien, qui plafonne à quelques centaines de mètres au-dessus du niveau de la mer. Entre les deux, il existe une région de transition, faite de précipices vertigineux et de sentiers qui dévalent la Cordillère andine : les Yungas. Dans ces vallées serpente une route, seul moyen de communication entre La Paz, la capitale du pays, et les richesses du bassin amazonien. Son point culminant est le col de La Cumbre, à 4700 mètres. Les Boliviens ont surnommé cette route «el camino de la muerte», le chemin de la mort. Ce document suit quelques cultivateurs de coca et des «vaqueros», des chauffeurs routiers qui transportent des bovins en tutoyant le danger.
Télécharger l'application France tv